Membre de l’Amrae depuis 2010 et pilote de l’antenne Grand Ouest, Marie-Élise Lorin rejoint en mai 2022 le conseil d’administration de l’association. Elle s’attachera, autant que possible "au développement de la culture du risque en région et vers les collectivités locales", précise-t-elle.

La gestion des risques ne présente plus de secret pour Marie-Élise Lorin. Pourtant, son parcours ne la prédestinait pas à devenir risk manager. Math Sup, médecine... C’est finalement de l’ESG qu’elle ressort diplômée avant de se bâtir une carrière ascendante au sein du laboratoire pharmaceutique Galderma. Elle commence comme contrôleur de gestion en 1997 avant de se tourner vers le marketing en accédant au poste de chef de produit stratégique en 2004. Trois ans plus tard, elle quitte la capitale pour répondre à l’appel de la province. Et c’est à Niort, au sein de Smacl Assurance, qu’elle pose ses valises. Après avoir été adjointe au département contrôle de gestion, elle gravit les échelons et prend la tête du département gestion des risques en 2010. "J’ai fait ma première cartographie des risques sans être formée et je m’y suis tout de suite intéressée", confie-t-elle. Curieuse et réactive, elle assiste alors aux formations de l’Amrae pour adapter la gestion des risques au secteur de l’assurance.

L’anticipation comme maître-mot

En 2010, à peine a-t-elle pris ses nouvelles fonctions qu’elle voit poindre la directive Solvabilité 2 et propose de mettre en place la gouvernance préconisée par la réglementation en créant les fonctions liées à la gestion des risques, à la conformité ou encore à l’actuariat. Cinq ans avant la crise sanitaire, elle suggère d’élaborer un "PCA pandémie" et sensibilise ses collaborateurs aux risques cyber. "Dans un bateau, le risk manager occuperait le poste de vigie, en haut du mât, pour débusquer à l’horizon les risques émergents pouvant fragiliser l’atteinte de l’objectif et avertir le commandant de bord", explique-t-elle. Elle supervise également le contrôle interne, la gestion des risques notamment sous l’angle de la solvabilité, et l’élaboration du plan de continuité d’activité (PCA). Parallèlement à ses activités, celle qui s’est "fait sa place dans le milieu" pilote l’antenne Grand Ouest de l’Amrae et participe aux commissions blanchiment et analyse des risques de la FFA.

Jessie Razafindrabe

Classements

Trouver les acteurs & informations qui vous aideront

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail

GUIDES ET CLASSEMENTS