Directeur général de Coface France et Europe de l'Ouest, Antonio Marchitelli figure parmi les personnalités incontournables en matière d'assurance à retrouver dans notre dossier "Risk Management & Assurance 2021".

Ingénieur de formation et diplômé d'un master en business et management, Antonio Marchitelli commence sa carrière en tant que consultant chez Coopers & Lybrand (désormais PwC Italy) en 1996 et rejoint un an plus tard le département stratégies d’Accenture. C’est en 2003 que l’Italien entre dans le monde de l’assurance en accédant au poste de directeur financier d’Axa Italie, avant de s’installer à Madrid pour occuper les fonctions de directeur de l’excellence opérationnelle pour la région méditerranéenne, puis à Belgrade pour devenir directeur général d’Axa Serbie pendant plusieurs années. Cette expérience de près de dix ans au sein du groupe assurantiel français lui a ainsi permis de s’ouvrir à l’international. En mars 2013, Coface le recrute pour assurer la direction générale de la région Méditerranée-Afrique depuis Milan. Il gère alors pendant quatre ans les pays africains, du Moyen-Orient et de l’Europe du Sud ainsi que de la péninsule ibérique. C’est finalement en 2017 qu’Antonio Marchitelli rejoint Paris pour prendre en charge la région France et Europe de l’Ouest du groupe. Deux expériences culturellement et humainement bien différentes. "Avant j’accompagnais des pays émergents qui débordent d’énergie, de créativité et de flexibilité. À présent, je m’occupe de pays matures, très sophistiqués et compétitifs !", déclare-t-il.  

Le goût de l’économie 

Spécialiste de l’assurance-crédit, Coface avance dans un marché de niche et dans une dimension très internationale. Antonio Marchitelli a ainsi pour mission de piloter la stratégie de croissance et la rentabilité dans la zone géographique sous sa responsabilité et de promouvoir la marque. Il contribue aussi activement à la mise en place du grand plan stratégique à horizon 2023, Build to lead, mené au niveau groupe par Xavier Durand, son directeur général, dont une composante importante reste la digitalisation du groupe et l’instauration d’un modèle plus robuste et industriel. Aujourd’hui, le défi le plus important de Coface est de continuer d’accompagner la reprise de l’économie française après la période de crise sanitaire intense. "Si cette reprise est mal anticipée, cela peut avoir des conséquences importantes sur tout l’écosystème", précise Antonio Marchitelli. L’italien est en effet très régulièrement sollicité par les associations, les pouvoirs publics et les régulateurs sur ce sujet.  

Venant du monde de l’assurance traditionnelle, ce qu’aime et passionne Antonio Marchitelli dans sa fonction est l’interconnexion permanente avec l’économie : "Notre métier consiste à analyser les transactions commerciales de nos clients et les orienter vers les secteurs et les clients les plus solvables." Fort de ses années d’expérience, il a par ailleurs été nommé en janvier 2021 conseiller du commerce extérieur : "Je suis heureux de m’engager dans ces nouvelles missions afin de contribuer au développement de la France et à l’internationalisation des entreprises françaises", commente-t-il.  

Un italien à Paris 

Antonio Marchitelli parle un français parfait. Il avoue néanmoins l’avoir appris alors qu’il était directeur financier d’Axa Italie : "Avec mon poste, j’étais invité au conseil d’administration d’Axa et tout le monde parlait français, sauf moi !", explique-t-il. Ce qui l’a encouragé à apprendre rapidement la langue de Molière afin de pouvoir intervenir plus fréquemment lors des conseils, mais sans le dire à personne. "Un jour j’ai fait ma première intervention en français, et tout le monde m’a écouté jusqu’à la fin !", s’amuse-t-il. Le directeur général de Coface France et Europe de l’Ouest parle couramment quatre langues à savoir l’italien, l’anglais, l’espagnol et le français.  

Sa passion pour la musique et le théâtre a assurément été l’une des raisons de son arrivée à Paris. Avant la crise du Covid-19, Antonio Marchitelli allait régulièrement à l’Opéra et dans les petits théâtres, mais également dans les grandes salles de spectacle ! Il a entre autres récemment été applaudir Tears for Fears ou Chris and the Queens. "Je suis un amoureux de la musique", se justifie-t-il. Cet Italien de Padoue aime également lire et voyager : "L’été dernier, avec la crise sanitaire, j’ai découvert la France en parcourant le littoral de Dunkerque aux Côtes-d’Armor au lieu d’aller à l’autre bout du monde !", confie-t-il. Antonio Marchitelli ne délaisse cependant pas le Sud : il se rend régulièrement sur la Côte d’Azur pour profiter du temps doux et des merveilleux paysages qu’offre la région.  

Margaux Savarit-Cornali

Classements

Trouver les acteurs & informations qui vous aideront

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail

GUIDES ET CLASSEMENTS