Directeur France de Sopra Steria Next, Philippe Clapin pilote cet important cabinet de conseil dédié à la transformation digitale des entreprises qui bénéficient de la force de frappe du réseau du groupe Sopra Steria.

Décideurs. Quel est l’ADN de Sopra Steria Next ?

Philippe Clapin. Nous avons la conviction que l’entreprise se définit par la promesse qu’elle fait à ses clients. Il ne s’agit pas uniquement d’améliorer les produits, les services et la relation client mais d’instaurer un nouveau modèle centré sur la réponse à un projet global et non plus sur la vente d’un produit ou d’un service. Pour cela, il faut penser différemment, se mettre à la place du client final, de l’usager, du citoyen ou du patient. Par exemple, l’objectif n’est plus seulement de proposer un prêt bancaire mais de simplifier le changement de voiture ou le projet d’achat immobilier, avec une fluidité et une expérience cohérente, incluant toutes les parties prenantes. Ce nouveau modèle transforme toute la stratégie d’une entreprise, qu’il s’agisse de l’attention portée aux clients et aux collaborateurs, l’autonomie des équipes, la délégation des décisions, la construction d’un écosystème de partenaires externes…

Vous avez théorisé la notion d’entreprise promesse centrique. Que signifie ce terme ?

La notion d’entreprise promesse centrique que nous portons allie éthique et performance. Par performance, nous entendons performance financière et extra-financière. Une entreprise promesse centrique doit donc porter des engagements sociaux et environnementaux. Enfin, il s’agit d’une entreprise souveraine, qui maîtrise son destin, notamment en termes de sécurité.

"En tant que consultants, nous avons un rôle d’éclaireur"

En quoi l’offre et l’accompagnement de Sopra Steria Next se distinguent-ils sur le marché des cabinets de conseil ? 

Notre accompagnement et notre offre sont liés à la vision que nous avons du modèle de l’entreprise de demain, c’est-à-dire "l’entreprise promesse centrique". Nous intervenons dans les grandes sociétés et organisations françaises, sur les enjeux cœurs de métiers de nos clients dans les services financiers, l’aéronautique, la défense et la sécurité, la protection sociale, les grandes administrations, le transport, l’énergie, les télécommunications, le retail et l’automobile. En tant que consultants, nous avons un rôle d’éclaireur et l’éthique doit devenir un critère majeur dans nos recommandations et dans les solutions que nous fabriquons. Ce n’est pas une intention, nous avons déjà engagé de nombreuses actions très concrètes sur le sujet. Tous nos consultants sont formés à l’éthique numérique et de plus en plus, nos livrables, nos recommandations intègrent ce volet.

Ensuite, nous avons créé mi-2020 l’Exploratoire Sopra Steria Next, un do tank dédié aux questions d’éthique, de confiance et de responsabilité d’entreprise. Sa vocation est de faire émerger, de partager et de diffuser les bonnes pratiques en mobilisant des écosystèmes d’acteurs : cercles professionnels, écoles, grandes entreprises et administrations, institutions, fondations. Avec ces acteurs, nous dessinons des approches et des méthodes pour intégrer les questions éthiques au cœur de la décision et de l’action. Autre initiative, nous avons lancé il y a plus de deux ans une chaire de recherche avec Sciences Po sur la souveraineté numérique ; les publications et conférences de cette chaire sont également accessibles à tous.

Propos recueillis par Anne-Sophie David

Classements

Trouver les acteurs & informations qui vous aideront

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail

GUIDES ET CLASSEMENTS