Les États-Unis et le Royaume-Uni sont désormais l’épicentre de l’épidémie. Si les tendances actuelles se poursuivent, le pays dirigé par Boris Johnson pourrait même compter plus de décès pour 100 000 habitants que l’Espagne et l’Italie. Plus de détails dans l’infographie ci-dessous.

Il y a un mois, Décideurs Magazine avait calculé le nombre de morts du Covid-19 pour 100 000 habitants. Voici un graphique réactualisé avec les données en date du 12 mai 2020. Si l’épidémie semble peu à peu ralentir, elle a malgré tout causé le décès de 290 000 personnes dans le monde.

Image

Avec 76 morts pour 100 000 habitants, la Belgique reste toujours le pays le plus touché par le virus, loin devant l’Espagne (57 morts) et l’Italie (50 morts). Dans ces trois pays, durant la seconde partie d’avril et le début du mois de mai, la propagation du virus a peu à peu été ralentie, notamment grâce à de strictes mesures de confinement.

En revanche sur les trois dernières semaines, le Royaume-Uni est devenu l’épicentre européen de l’épidémie. Avec 50 morts pour 100 000 habitants, notre voisin d’outre-Manche atteint le niveau italien. En termes de données brutes, avec 32 200 morts, il est le pays le plus endeuillé du vieux-continent et a même dépassé l’Italie et ses 30 739 décès.

À l’échelle mondiale, ce sont les États-Unis qui paient le plus lourd tribut au virus. Si le pays de l’oncle Sam ne compte « que » 25 morts pour 100 000 habitants, soulignons que 28% des décès mondiaux sont répertoriés aux États-Unis. Le bilan pourrait être encore plus élevé puisque selon Antony Fauci, le "Monsieur Covid-19" américain, "certaines personnes sont mortes à leur domicile, d'autres n'ont pas été testées et ne sont donc pas comptabilisées dans les bilans". Selon de nombreux observateurs, 120 000 Américains seraient décédés, ce qui ferait passer le ratio à 36 morts pour 100 000 habitants.

Avec 26 643 décès, l’Hexagone recense 40 morts pour 100 000 habitants. La Suède et les Pays-Bas, qui ont joué la carte d’un confinement moins strict qu’ailleurs, comptent 31 morts pour 100 000 habitants. Du côté de l’Allemagne, le ratio est de 9 pour 100 000 habitants. Avec un point préoccupant : le pays qui a été l’un des premiers à déconfiner subit de plein fouet une seconde vague.

Lucas Jakubowicz

Classements

Trouver les acteurs & informations qui vous aideront

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail