Fonds de venture capital dédié à la transition écologique du secteur vitivinicole, VitiRev Innovation a annoncé, début 2022, son premier closing à hauteur de 30 M€ pour un objectif de 50 M€. Le fonds fait partie de ceux qui ont été sélectionnées par la rédaction de Décideurs Corporate Finance dans le cadre du dossier spécial sur le private equity de demain.

Avant tout, VitiRev est un projet créé à l’initiative de la région Nouvelle-Aquitaine, lauréat de l’appel à projets "Territoires d’Innovation" lancé par la Banque des Territoires. Leur ambition : faire émerger la viticulture de demain dans un objectif de préservation de la biodiversité en favorisant la création d’alternatives aux traitements phytosanitaires. "L’objectif du fonds est de financer les meilleures solutions françaises ou européennes pour soutenir la filière. Demeter, acteur clé du secteur du capital-investissement dans la transition écologique, s’est imposé pour en assurer la gestion", explique Amaury Kalt, directeur d’investissement.

"Particularité du fonds, ont été ajoutés aux indicateurs requise au titre de l’article 9 SFDR, des indicateurs pour apprécier l’impact biodiversité qui pourront influer sur le carried interest de l’équipe"

Parmi les souscripteurs, outre la région Nouvelle-Aquitaine et la Banque des Territoires, des institutionnels tels que le Crédit Mutuel Arkéa ou Groupama mais aussi des producteurs de vin comme les Domaines Barons de Rothschild ainsi que des industriels, des family offices et des entrepreneurs. "Particularité du fonds, ont été ajoutés aux indicateurs requise au titre de l’article 9 SFDR, des indicateurs pour apprécier l’impact biodiversité qui pourront influer sur le carried interest de l’équipe", souligne Amaury Kalt. Si le résultat extra-financier n’est pas satisfaisant, une partie de l’intérêt sera redistribuée à une association qui oeuvre pour la biodiversité.

"La notion de vin bio que nous connaissons aujourd’hui va fortement évoluer. Si nous ajoutons à cela l’augmentation de la fréquence et de l’intensité des aléas climatiques, seules les innovations permettront de s’adapter à cette mutation sectorielle (réglementation et climat), prendre le virage trop tard sera très pénalisant pour les producteurs de vin", anticipe Amaury Kalt. Premier fonds européen investissant exclusivement dans l’innovation du secteur viticole dans un objectif de transition énergétique, le véhicule a d’ores et déjà engagé 45 M€ pour une cible de 50 M€. Verdict au closing final, prévu en juillet.

SEGMENT venture capital
OBJECTIF 50 M€
TICKETS à partir d’1 M€
SPÉCIALITÉ secteur vitivinicole
INVESTISSEMENT NOTABLE Telaqua (gestion des systèmes d’irrigation agricoles et viticoles)

Béatrice Constans

Classements

Trouver les acteurs & informations qui vous aideront

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail