La start-up 360Learning, qui développe une plateforme SaaS de formation collaborative en entreprise, vient de boucler un financement de 200 millions de dollars. Cette opération devrait lui permettre de poursuivre sa croissance, notamment à l’international.

Après une précédente levée de 41 millions de dollars en avril dernier, 360Learning vient d’annoncer un nouveau tour de table de 200 millions de dollars. Cette nouvelle opération de financement porte à plus de 240 millions de dollars le montant total de fonds levés par la plateforme d’apprentissage.

La jeune pousse, qui compte plus de 1 500 clients à travers le monde, dont Veolia, Aircall ou encore LVMH, et un total d’environ 3 millions de cours chaque mois, souhaite avec cette série C accélérer sa croissance à l’international. C’est avec cette ambition que les fonds Sumeru, SoftBank Vision Fund 2 et Silver Lake Water ont participé à ce tour de table aux côtés des investisseurs historiques Bpifrance, XAnge et Educapital. L’occasion pour Nick Hernandez, fondateur et PDG de 360Learning, de déclarer : "Nous sommes ravis d’accueillir un formidable panel d’investisseurs de trois continents différents pour nous accompagner dans cette révolution de la formation en entreprise".

Développement de l’intelligence artificielle

Cet investissement de 200 millions d’euros vise également à financer le développement de l’intelligence artificielle et des fonctions dites de Collaborative Learning de la plateforme. Les cours proposés par 360Learning parviennent à afficher un score de pertinence moyen de 95% grâce à cette méthode d’apprentissage. Dans ce cadre, l’intelligence artificielle analyse l’ensemble des données créées à partir des interactions et les utilise pour permettre aux communautés d’identifier les cours qui font défaut, les modules à améliorer, ou encore pour accélérer la diffusion des parcours et adapter l’offre de cours aux besoins immédiats des apprenants.

Sébastien Botin, directeur Ressources humaines chez Socotec, un groupe spécialisé dans le conseil en matière de maîtrise des risques et d’amélioration des performances, notamment dans la construction, l’immobilier et les infrastructures et qui emploie plus de 9 000 personnes dans 23 pays, explique au sujet de la plateforme dans un communiqué de presse qu’elle leur a "permis d’améliorer de 30% le temps de productivité de nos nouvelles recrues, conduisant à une économie de presque 800 jours ouvrés de travail, soit un chiffre d’affaires supplémentaire potentiel de 500 000 euros". Il ajoute que "les fonctionnalités du Collaborative Learning ont été essentielles pour obtenir cette nette amélioration de notre processus d’intégration".

Laurier John-Pierce Ngombe

Classements

Trouver les acteurs & informations qui vous aideront

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail