Alors qu’il accrochait à son palmarès le record de la course à la voile entre Los Angeles-Honolulu en juillet dernier - détenu depuis dix ans par le Français Olivier de Kersauson -, Renaud Laplanche annonçait aussi des résultats en forte croissance pour Lending Club.

La start-up de prêts entre particuliers est valorisée plus de cinq milliards de dollars après une entrée spectaculaire à Wall Street fin 2014.

Décideurs. Pour ce deuxième trimestre, les résultats sont supérieurs aux attentes des investisseurs. Avez-vous redéfini vos objectifs ?

Renaud Laplanche. Au premier trimestre, Lending Club a connu une forte croissance de ses revenus (+ 17 %), avant d’afficher + 19 % au second trimestre. Ces bons résultats ont permis de relever le chiffre d’affaires attendu fin 2015 à 400 millions de dollars. Depuis sa création en 2007, notre plate-forme de prêts entre particuliers a généré onze millions de prêts, dont un peu moins de deux millions émis au cours du T2. Pour continuer sur cette lancée, une nouvelle catégorie de prêts – automobile, étudiant ou hypothécaire – devrait voir le jour début 2016.

 

Décideurs. Vous êtes un habitué des Faba. Avez-vous noté des changements pour cette seconde édition ?

R. L. Par manque de temps, je fréquente peu la communauté française. Les Faba ont été pour moi l’occasion de découvrir de nombreux entrepreneurs de très grande qualité. Je peux dire que c’était une révélation…


Emilie Vidaud


Lors des FABA, Renaud Laplanche Trophée d’or – « Personnalité de l’année »


 

 

Classements

Trouver les acteurs & informations qui vous aideront

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail

GUIDES ET CLASSEMENTS