Après douze ans de vie commune, le géant américain du Web se sépare de son activité de paiement en ligne.
Les histoires d’amour finissent mal… en général. Ebay et Paypal feront figure d’exception, car si le divorce vient d’être annoncé, tout reste donc pour le meilleur entre les deux sociétés. Après plusieurs années heureuses, le couple a vécu des mois difficiles avant de s’accorder sur un divorce qui met tout le monde d’accord.

Paypal devenait trop grand pour Ebay

Les actionnaires ont été les premiers à réclamer cette séparation : non pas que les deux sociétés ne s’entendaient pas mais ensemble, elles ne rapportaient pas assez d’argent. Car si les deux entités sont solides financièrement, elles pourraient l’être encore plus séparément. En 2013, Paypal a affiché une croissance de 19 % de revenus. Une tendance qui ne se dément pas en 2014 puisqu’au deuxième trimestre le site de paiement en ligne a réalisé 55 milliards de chiffre d’affaires, soit 19 % de plus que l'année précédente. De son côté, Ebay ne réalisait qu’une croissance de 10 % sur les douze derniers mois, pour atteindre un chiffre d’affaires de 9,9 milliards de dollars.

Acheté il y a douze ans par eBay pour 1,5 milliard de dollars, Paypal représente maintenant 43 % du chiffre d’affaires du site marchant tandis qu’Ebay ne représente plus qu’un tiers du volume des paiements enregistrés par Paypal. Bref, Paypal commençait à devenir trop grand. Un constat qui a donné des idées à ses dirigeants. Profitant de la brèche ouverte par les actionnaires, ils ont accéléré le processus de séparation qui devrait être effectif avant la fin de l’année.

Des actionnaires heureux

Devin Wenig, actuellement président d’Ebay Marketplaces, prendra la direction de la nouvelle version d’Ebay. Quant à Paypal, elle sera dirigée par Dan Schulman, un ancien responsable d’American Express. Selon une source interne, la scission donnera la possibilité à Paypal d'innover plus rapidement dans le paiement mobile sur lequel Apple vient de se lancer avec son iPhone site. Et surtout, elle permettra à Paypal d’aller draguer les autres poids lourds du secteur qui, par le passé, étaient gênés par sa relation avec leur concurrent Ebay.

Pour Ebay, l’introduction en Bourse de Paypal est une solution avantageuse car elle lui permettra de valoriser au mieux sa pépite qui est déjà estimé à trente milliards de dollars. Les actionnaires se frottent les mains car en plus de recevoir des actions de la future société Paypal au prorata de leur participation actuelle, ils réalisent déjà une belle plus-value : le jour de l’annonce, le titre Ebay augmentait de 6 % et atteignait par la même occasion son plus haut niveau de l’année.
Classements

Trouver les acteurs & informations qui vous aideront

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail