Lola Chammas et Denis Marcheteau ont fondé en 2004 leur cabinet spécialisé en private equity M&A et fonds et services financiers. Depuis, il fait office de précurseur.
Des trajectoires professionnelles respectives très diverses ont amené Lola Chammas et Denis Marcheteau à dégager ensemble les critères essentiels de leur cabinet : se positionner sur un marché de niche, accomplir des prestations axées autour d’une éthique de qualité, le tout sous forme d’une structure réduite, gage de souplesse.
Une association complémentaire
Lola Chammas a exercé chez White & Case où elle a développé une double expertise : d’une part, dans les opérations d’acquisition et de cession d’entreprises et d’autre part dans la structuration et le conseil aux fonds d’investissement. Elle rejoint ensuite Salans, mais l’expérience du full service, où tout repose sur un réseau dans lequel l’avocat est placé en retrait, l’incite à ouvrir son cabinet à une époque où les cabinets anglo-américains sont en position de force.
En 2004, elle rencontre Denis Marcheteau. La carrière professionnelle de ce dernier débute en 1994 chez Stibbe (devenu Latham & Watkins à Paris). Il s’implique dans des dossiers de M&A et de private equity. Quatre ans plus tard, il intègre la direction juridique de CDC Participations où il intervient sur plus d’une centaine d’opérations. Sa décision de redevenir avocat est confortée par des investisseurs rencontrés sur des opérations.

Une riche clientèle
Le cabinet intervient dans les opérations de capital-risque et traite un nombre croissant d’opérations de capital-développement, LBO et M&A, small et mid-cap, dans des domaines aussi variés que les nouvelles technologies, les médias, la biotechnologie ou encore les industries traditionnelles. Leur clientèle compte des groupes tels que Crédit agricole Private Equity (devenu Omnes Capital), Alstom ou la CDC. Pour autant, figurent aux côtés des grands institutionnels des PME et des entrepreneurs : «?Quelle que soit leur taille, nos dossiers mobilisent de la même manière passion et énergie au sein du cabinet?», livre Denis Marcheteau.
Le duo est rejoint en janvier 2010 par un expert en fonds et services financiers, Christophe Sevennec, afin de renforcer l’activité développée initialement par Lola Chammas en matière de création de sociétés de gestion et de fonds d’investissement. Il dispose d’une double casquette finance et droit. Collaborateur en droit financier chez Herbert Smith en 1995, il intervient pour le compte de sociétés de gestion de portefeuilles et de banques. Ses expériences à la Caisse des dépôts AM, Lyxor AM, Société générale et Deutsche Bank à Londres ont fait de lui un expert en regulatory et en structuration de fonds. Ses expertises ont permis d’accroître l’activité du cabinet en renforçant la clientèle de sociétés de gestion et de fonds. Son arrivée a logiquement permis de développer la stratégie fonds et services financiers qui représentent 30?% de l’activité du cabinet.

L’atout de l’ouverture
En conservant et développant sa pratique M&A, le cabinet a su juguler les effets de la crise qui touche le private equity en conservant la pratique M&A – soit 20?% de l’activité du cabinet. En outre, tous les avocats de Chammas & Marcheteau restent très actifs sur leur expertise historique, le capital-risque, un domaine que Lola Chammas qualifie de «?passionnant, à la pointe de l’innovation en matière juridique et des mutations technologiques à venir.?» Certaines de ces innovations ont d’ores et déjà été livrées au grand public (leds, réseaux sociaux, etc.) alors que d’autres, moins viables, ne le seront pas (ce qui fut le cas de certaines biotechnologies, jugées trop chères ou prématurées).
Depuis 2004 et en dépit du contexte actuel, le cabinet a toujours été en croissance. Il y a trois ans, un virage vers le M&A industriel a été amorcé et a conforté le cabinet dans un nouvel axe de développement : l’international. Pour ce faire, le cabinet peut compter sur le renforcement de son réseau français et international de best friends, par spécialités (fiscal, social, etc.) et par pays. Le cabinet est actuellement présent en Europe et aux États-Unis via son réseau et souhaite encore étoffer sa couverture géographique en Asie et au Moyen-Orient. Dans ce contexte, la croissance du cabinet n’exclut pas le recrutement d’associés. Chammas & Marcheteau continuera toujours à «?privilégier la qualité à la quantité tout en conservant son positionnement de niche?», conclut Christophe Sevennec.

Classements

Trouver les acteurs & informations qui vous aideront

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail

GUIDE ET CLASSEMENTS