Après un début de carrière dans l’industrie pharmaceutique et l’édition, Olivier Heitz évolue depuis maintenant quinze ans au sein du groupe Bouygues.

Après une formation en informatique de gestion à l’IUT de Strasbourg, complétée quelques années plus tard par un DESS en systèmes d’information (IAE de Paris 1) et un MBA à HEC en 2014, Olivier Heitz est un homme de terrain. Et d’expériences : depuis quinze ans au sein du groupe Bouygues, après un début de carrière dans l’industrie pharmaceutique et l’édition, il a dirigé les opérations et les infrastructures IT, puis les SI en front office, digital et retail, avant de remplacer, en 2018, Alain Moustard comme DSI de Bouygues  Telecom,  gagnant  en  même temps son siège au sein du comité de direction générale. Excellent communiquant et passionné de technologies, il mène aujourd’hui une  équipe  de  600  collaborateurs  internes et environ autant  en  prestation,  avec  comme  ambition de réconcilier visions stratégique et opérationnelle.

"Son activité, outre la gestion au quotidien des 300 applications de Bouygues Telecom, est tournée en grande partie (60 %) vers les projets, dont le développement de 20 nouveaux services ou  de  nouveaux métiers"

Son activité, outre la gestion au quotidien des 300 applications de Bouygues Telecom, est tournée en grande partie (60 %) vers les projets, dont le développement de 20 nouveaux services ou  de  nouveaux métiers.  Preuve de ce savoir-faire : 60 % des logiciels du groupe sont aujourd’hui développés en interne. En bouclant en 2019 la révolution du cloud, la DSI d’Olivier Heitz a aussi permis à Bouygues Telecom de passer le crash test de la Covid, en maintenant ses usages et son fonctionnement pendant la crise. S’il voit 2021 comme une année de bilan, aussi bien de l’industrialisation du cloud, que du développement de la chaîne DevOps, qui unifie le développement logiciel à l’administration des infrastructures informatiques, Olivier Heitz se projette aussi vers un avenir d’innovations tracé par la 5G et se prépare à capter les nouvelles opportunités du cloud, cette fois pour les clients  du  groupe,  et  l’explosion  du  marché  de  l’Internet des Objets (IoT). Sans oublier de garder un œil sur les sujets naissants,  comme  Kubernetes,  une  plateforme open source d’automatisation  des  processus, qui accélère notamment la mise à l’échelle d’applications cloud-native.

Classements

Trouver les acteurs & informations qui vous aideront

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail

GUIDES ET CLASSEMENTS