La directrice des opérations a permis au groupe de Mark Zuckerberg d’atteindre des niveaux de performance historiques. Son réseau, mais aussi son expérience chez Google, font d’elle une femme incontournable du monde de la tech, et bien plus encore.

Directrice des opérations de Facebook depuis 2008, Sheryl Sandberg a aidé le  groupe à changer de dimension. À tel point que, lorsqu’une entreprise de la Silicon Valley cherche à s’adjoindre les compétences d’un numéro 2 pour aller au-delà de ses réussites techniques, on dit d’elle qu’elle cherche sa Sheryl Sandberg. Il faut dire que, en lui confiant les tâches dont il ne voulait pas avoir à s’occuper (ventes, marketing, développement commercial, ressources humaines, communication et politique publique), Mark Zuckerberg a eu du nez, sa nouvelle recrue lui ayant permis de monétiser son audience et de rendre le groupe rentable dès 2009.

De la Banque mondiale à Google

Avant de rejoindre le réseau social, Sheryl Sandberg œuvrait en tant que vice-présidente des ventes et opérations internationales en ligne chez Google. La dirigeante s’est notamment investie dans le lancement d’AdWords, la régie publicitaire du groupe, grâce à laquelle les entreprises peuvent lancer des campagnes et apparaître en tête des recherches du navigateur. Elle a également consacré de son temps à la branche philanthropique de Google, Google.org.

"C'est une personne extraordinairement efficace avec un esprit très pointu"

Et ces postes ne sont que la suite d’un brillant parcours. Lors de ses études à Harvard, Sheryl Sandberg fait la connaissance Larry Summers. Son directeur de mémoire la recrute en tant qu’assistante de recherche à la Banque mondiale, où elle planche sur des questions de santé pour l’Inde. "C'est une personne extraordinairement efficace avec un esprit très pointu", dit d’elle l'économiste. Elle rejoint ensuite McKinsey en qualité de conseillère en stratégie avant de devenir chef de service au sein du département du Trésor, toujours auprès de son mentor. Expérience durant laquelle elle s’occupe du programme de la dette des pays en voie de développement.

Féminisme moderne

Comment Sheryl Sandberg a-t-réussi à devenir l’une des femmes les plus puissantes au monde ? "Si vous posez cette question à un homme, il vous dira ‘c’est parce que je suis génial’. J’exagère, mais à peine, explique-t-elle dans Paris Match. Moi, je vais vous répondre comme toutes les femmes : j’ai eu beaucoup de chance, j’ai été très aidée et j’ai énormément travaillé. J’ai écrit un livre où j’explique qu’il ne faut pas que les femmes disent cela, mais pourtant c’est exactement ce que je pense."

Elle est la personne la mieux payée du réseau social devant son patron

Dans cet essai, En avant toutes ! paru en 2013, Sheryl Sandberg, fille d’une professeure de français et d’un ophtalmologue, incite les femmes à prendre davantage le pouvoir au sein de la société. "Le monde serait meilleur si la moitié de nos entreprises et des pays étaient dirigés par des femmes et la moitié de nos foyers par des hommes", estime celle que l’on qualifie de féministe moderne.

Aujourd’hui âgée de 51 ans, Sheryl Sandberg siège au conseil d’administration de Walt Disney et Facebook. Elle est la personne la mieux payée du réseau social devant son patron, avec plus de 27 millions de dollars perçus pour la seule année 2019 (23,4 millions pour Mark Zuckerberg). "Si elle le voulait, elle pourrait être PDG de n’importe quelle entreprise", estime le CEO de Facebook. Pour le moment, Sheryl Sandberg, qui estime n’avoir pas besoin d’être numéro 1 tant qu’elle a un impact sur la société, n’a pas cédé aux sirènes d’autres firmes.

Olivia Vignaud

 

Classements

Trouver les acteurs & informations qui vous aideront

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail

Autopromo Guide Inno Module 300

Bannieres SLF300x250 Colonne de droite Decideurs SLF 002

 

GUIDE ET CLASSEMENTS