Créé il y a 18 mois par Bruno Calbry et Laurent Frédéric, 400 Partners propose une vision du management de transition nouvelle génération, grâce à sa plateforme d’intermédiation en ligne. La société a lancé dès le 17 mars une initiative pro bono à destination des PMI et ETI françaises en mettant à disposition son réseau opérationnel de managers et dirigeants.

Décideurs. Que peut apporter le management de transition dans la situation que nous vivons ?

Bruno Calbry. Le moment et la situation spécifiques font que les entreprises sont actuellement en quête de conseils et de compétences dont elles ne disposent pas au sein de leur organisation. Il leur faut préparer un plan de continuité d’activité, manager à distance ses équipes, organiser des réunions de CSE « dématérialisées », assurer l’hygiène et la sécurité des salariés, sécuriser les effectifs, réorganiser la supply-chain, piloter la trésorerie au jour le jour, adapter la production, les systèmes d’information ou encore de la communication de crise... Autant de fonctions et d’enjeux auxquelles le management de transition apporte par nature des solutions .

Vous avez choisi d’intervenir pro bono. Comment cela fonctionne-t-il ?

Depuis trois semaines, une majorité des membres du réseau 400 est sous-occupée. Nous avons donc décidé de nous mobiliser pro bono pour assister les PMI et ETI françaises de tout secteur par responsabilité sociétale. Sur un plan pratique, les organisations désireuses d’être épaulées peuvent d’ores et déjà se rendre sur le site de la société, où un moteur de recherche permet d’identifier l’intervenant adapté à chaque enjeu et/ou fonction :  sujet de directions générale, industrielle, financière, des ressources humaines, des systèmes d’information, des ventes, juridique, etc. Ce service opérationnel est actuellement délivré gratuitement. Via notre outil, il est possible de contacter en direct le profil recherché. Des conseils ou actions sur mesure sont délivrés en fonction du secteur de l’entreprise, à distance ou sur site.

Quels seraient vos conseils aux dirigeants au sortir de la crise ?

À la reprise, certaines habitudes managériales seront surement devenues obsolètes. Nous allons avoir besoin de leaders, celles et ceux qui conduisent au succès, libèrent le potentiel de tous, ne promettent pas mais permettent, capables d’opposer courage, transparence et stabilité émotionnelle face à toute tentation de panique, comme le formule Charles Gaschignard directeur général de transition chez 400 Partners. Et deux obstacles se présenteront sur notre route : la certitude et la rigidité. Les entreprises et leurs dirigeants se doivent donc de réfléchir à leur raison d’être et au sens profond de leurs actions en prenant conscience de demeurer ouverts, de désapprendre autant qu’apprendre, de faire preuve de discernement, de susciter l’engagement des équipes et de rechercher du lien. Cette introspection et cette nouvelle donne devraient remodeler les modes de gouvernance, réinventer les styles d’interactions plus humbles et accélérer la transformation digitale.

Bruno Calbry, CEO et fondateur 400 Partners

Classements

Trouver les acteurs & informations qui vous aideront

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail

GUIDES ET CLASSEMENTS