Plus connu sous le surnom de MAD, Marc-André Deschoux a vite cerné le potentiel de YouTube où il a créé la chaîne WatchesTV, il y plus de dix ans. Avec près de 160 000 abonnés, c’est un vrai succès. Ambitieux, il se lance un nouveau défi. Celui de créer le Wikipedia de l’horlogerie baptisé Horopedia.

Décideurs. Comment vous est venue cette idée de Wikipedia de l’horlogerie?

Marc-André Deschoux. Ce projet est né plus ou moins au même moment que le lancement de WatchesTV. Je rêvais déjà à l’époque d’un glossaire pertinent alimenté exclusivement par des vidéos. J’y ai beaucoup pensé sans vraiment avancer et, il y a cinq   ans, je me suis lancé, tout seul, comme un grand. J’ai beaucoup travaillé et le message est devenu évident, il fallait créer le Wikipedia de l’horlogerie. Pour le nom, Horopedia, il m’est venu d’un coup alors que j’étais dans un taxi après avoir déjeuné avec un expert.

Pourquoi avez-vous choisi pour Horopedia le statut de fondation?

D’abord pour assurer la pérennité de la démarche, et pour se dégager d’enjeux commerciaux. Notre travail sera tout aussi pertinent dans 100 ans. La noblesse d’une fondation m’a également séduit. Entièrement consacré à ce patrimoine, le conseil est garant des statuts et des objectifs. Par la suite, le comité exécutif met en œuvre la stratégie.

S’agissant de son contenu, comment imaginez-vous Horopedia dans dix ans?

Au minimum 500 vidéos qui embarquent notre public dans les coulisses du secteur, avec très peu de texte. Et si vous me demandez le nombre de clics, je dirais beaucoup… Nous devons devenir la référence ultime du savoir-faire horloger.

Propos recueillis par Hervé Borne

Classements

Trouver les acteurs & informations qui vous aideront

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail