Fortement impliqué dans la transition au tout électrique fixée à l’horizon 2033, le constructeur allemand propose avec ce premier modèle de berline sportive neutre en carbone une véritable pépite, autant par son design que par ses performances.

Lancée en février 2021, l’Audi e-tron GT quattro s’est d’emblée imposée comme une valeur sûre. Pas de doute : cette berline sportive 100 % électrique ouvre un nouveau chapitre dans l’histoire de la marque aux quatre anneaux. Grâce à ce modèle, Audi vient de remporter son cinquième World Car Award. Décernés tous les ans lors du Salon de l’automobile de New York, ces équivalents des Oscars pour le monde automobile sont attribués par une centaine de journalistes internationaux. "Nous sommes heureux que l’Audi e-tron GT quattro ait été finaliste dans trois catégories un an seulement après sa première mondiale. Elle vient prouver que la mobilité électrique peut être à la fois durable, dynamique et fascinante", a déclaré Oliver Hoffmann, membre du directoire chargé du développement technique après avoir remporté le trophée World Car Performance.

Un design soigné

Ce coupé quatre portes affiche une harmonie et un aéro-dynamisme rares. On aime, entre autres, ses lignes sobres et épurées. À l’intérieur, la berline poursuit dans la même lignée, affichant un luxe raffiné sans ostentation. Ici, l’espace frappe tout particulièrement. Les sièges avant sont séparés par une grande console centrale quand, à l’arrière, les passagers ne manquent pas de place avec la disparition du tunnel de transmission, qui permet un plancher plat et augmente l’impression d’espace dans l’habitacle Même le tableau de bord, orienté vers le conducteur, procure cette douce sensation. En outre, on ne peut qu’apprécier – comme pour le reste du véhicule dont Audi revendique une production totalement neutre en carbone – que les matériaux recyclés aient été préférés au cuir.

Une expérience conducteur maximale

Côté performances ? Aucune déception. Grâce aux nombreuses technologies dont elle regorge, l’e-tron GT quattro se montre aussi dynamique et sportive qu’elle en a l’apparence. Le plaisir de conduite est immédiat, dû notamment à sa parfaite connectivité: info-divertissement, services en ligne, et surtout systèmes d’assistance à la pointe… Même le son, puissant et progressif, a été créé tout spécialement pour le modèle, venant souligner cette belle expérience, pour le conducteur autant que pour le passager. Sans oublier l’autonomie, elle aussi au rendez-vous avec un peu plus de 480 km. C’est dire si ce bijou a fortement convaincu Benoît Durand Tisnes, président de Wayden. Un cabinet qui se positionne comme l’un des leaders du management de transition. Il nous raconte.

Image

Entretien avec Benoît Durand Tisnes

Décideurs. Quelles sont vos premières impressions à chaud ?

Benoît Durand Tisnes.Cette voiture est un concentré de luxe. Tout à bord est présent pour que l’expérience, du conducteur au passager, soit au mieux: le silence, la richesse des équipements, le confort des sièges, la perception de sécurité… Côté technique, ce qui m’a le plus surpris est la linéarité de l’accélération et le couple disponible malgré son poids très important.

Une destination vous inspire-t-elle ?

Un week-end, à l’Auberge du Jeu de Paume à Chantilly. Mais, dans l’absolu, je dirais l’une des grandes routes des pays du Nord comme celle entre Copenhague et Malmö en passant par le pont de l’Øresund. Ces pays sont vraiment en avance sur nous en matière de respect de la nature.

Une musique à écouter sur la route?

Le luxe, le silence intérieur, la volupté de l’expérience… Une symphonie, peut-être la N° 25 de Mozart. Quels magazines ou livres sur la plage arrière? Forcément en rapport. Je dirais Le monde sans fin de Christophe Blain et Jean-Marc Jancovici chez Dargaud. Il explique à travers une BD très bien faite le miracle énergétique et la dérive climatique.

Que déposez-vous dans le coffre avant de partir?

Un groupe électrogène au fuel pour parer à toute éventualité… Je plaisante!!!

Un déjeuner d’affaires, à quel voiturier confiez-vous les clés?

Dans l’absolu à n’importe lequel, car la voiture est très facile à prendre en main, donc ils sauront tous la garer. Pour être en rapport avec l’esprit du véhicule, je choisirais tout de même un restaurant au cadre bucolique, mais dans la ville: l’Auberge du Bonheur, au Bois de Boulogne.

Et une pause sur le pouce?

Chez un petit agriculteur bio, sur une route de campagne sinueuse… Après lui avoir demandé poliment du courant et pendant le temps de la recharge! Le mot de la fin? "Vorsprung durch Technik", évidemment! ("L’avance par la technologie" est le slogan d’Audi depuis plus de 50 ans, Ndlr)

Laurent Fialaix

Fiche technique de l’Audi e-tron GT quattro

Motorisation : Électrique - Transmission intégrale quattro

Puissance nominale maxi : 350 kW (476 ch, 530 ch Overboost)

Couple maxi (Nm): 630 (640 en mode Boost)

Batterie : 93,4 kWh / 83,7 kWh (utiles)

Consommation d’électricité combinée/100 km (WLTP): 21,8 / 19,9 kW

Autonomie (WLTP) : 488 km

Temps de recharge: 270 kW (DC): 23 min pour 80 % / 50 kW (DC): 1h30/ AAkW (AC): 9h30 0 à 100 km/h : 4,1 sec

Vitesse maximale : 245 km/heure

Émissions CO2 (WLTP): 0 g/km

Tarif: 140 275 € TTC

Image

 

Classements

Trouver les acteurs & informations qui vous aideront

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail