Nicolas Nelson a commencé sa carrière chez Air Inter, avant de rejoindre Air France lors de la fusion des deux compagnies.

Formé à l’École nationale des Ponts ParisTech (1986), Nicolas Nelson a commencé sa carrière chez Air Inter, avant de rejoindre Air France lors de la fusion des deux compagnies. Responsable du déploiement informatique en 1999, il occupe ensuite des responsabilités croissantes dans différents départements, de la gestion des équipes  IT à  celles des passagers,  notamment  à travers le programme «  Altéa DC-CM  », qui gère l’enregistrement et l’embarquement des passagers et des bagages dans l’avion, tout en tenant compte des particularités de chaque passager. Il devient DSI du groupe en 2016, au profit d’une importante réorganisation de la direction, sur fond de difficultés financières, et est désormais régulièrement  invité  au  Comité  exécutif, en  tant  que représentant de la fonction informatique pour Air France.

Pour  Nicolas  Nelson,  la  déflagration  de l’épidémie,  à l’origine de l’effondrement soudain du trafic aérien dans le monde, a disrupté l’ensemble des outils informatiques du groupe

Pour  Nicolas  Nelson,  la  déflagration  de  l’épidémie,  à l’origine de l’effondrement soudain du trafic aérien dans le monde entier, a disrupté l’ensemble des outils informatiques du groupe, inadaptés face aux défis : supprimer 95  % des vols, tout en organisant les rapatriements, répondre à l’afflux de demandes de remboursement et d’information des passagers, établir de nouveaux outils d’analyse et de recherche opérationnelle pour anticiper au mieux la reprise, etc. Tout en organisant au quotidien le télétravail  des équipes informatiques. Aujourd’hui encore, Air France peine à se relancer face à des restrictions toujours pesantes. La page des économies est de nouveau ouverte et elle touchera aussi l’ancien siège d’Air Inter, qui abrite aujourd’hui les 1 400  collaborateurs de Nicolas Nelson, appelés à déménager d’ici à 2022 dans un nouveau centre. Difficile, dans ce contexte, de se projeter vers l’avenir et de retenir  les  talents  du  département.  Même  si  les  projets  sont bien présents et que la DSI est appelée à jouer un rôle déterminant dans la réorganisation de la compagnie, en pleine reconfiguration du secteur. 

Classements

Trouver les acteurs & informations qui vous aideront

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail

GUIDES ET CLASSEMENTS