Acteur majeur des services IT en Europe, Claranet se distingue par son expertise en infogérance d'applications critiques 24/7 et son accompagnement en transformation digitale des entreprises. Olivier Beaudet, directeur général de Claranet France, explicite les défis des migrations des données vers le cloud.

DÉCIDEURS. Le cloud a permis l’émergence de nouveaux modèles d’entreprise. Plus particulièrement depuis l’année dernière, on observe une accélération des projets de trans­formation digitale. Comment expli­quez-vous cette révolution cloud ? Quels en sont les grands bénéfices ?

Olivier Beaudet. Pour les entreprises, l’adoption du cloud privé ou public, constitue une montée en agilité et vé­locité par rapport à une infrastructure dédiée monolithique. Cette technologie permet une réduction, non seulement des dépenses en capital, mais égale­ment du risque d’obsolescence associé. En migrant vers le cloud, les entreprises quittent une structure de coûts fixe, en faveur d’un décompte de consomma­tion à l’usage. Ce basculement se ré­percute en positif sur les autres postes, qui peuvent ainsi bénéficier d’investis­sements supplémentaires, créateurs de valeur pour l’entreprise.

Par ailleurs, en s’adaptant aux contrac­tions et augmentations des volumes d’ac­tivité de l’entreprise, le cloud promet une plus grande agilité lors de mise à l’échelle des systèmes. Enfin, le cloud permet aussi d’accélérer l’innovation en s’ap­puyant notamment sur les méthodologies DevOps et l’"infrastructure as code".

En France, Claranet recense 650 col­laborateurs, 1 600 clients tous sec­teurs confondus, le tout culminant en un chiffre d’affaires de 100 mil­lions d’euros. D’après vous, comment la culture d’entreprise de Claranet a-t-elle amorcé ce succès ?

Depuis 25 ans, nous concevons, dé­ployons et opérons 24/7 des plate­formes d’hébergement pour appli­cations critiques. Cette expertise technique, au coeur de notre ADN, nous permet d’assimiler rapidement les évolutions technologiques du marché.

En parallèle à cette expertise technique, Claranet se distingue par sa volonté de se positionner comme le partenaire des entreprises en amorce de transfor­mation. Depuis la découverte des pro­blématiques, jusqu’au management en continu des applications migrées, Cla­ranet assure un accompagnement sur mesure. Dans ce rôle de copilote de la transformation, nous sommes persua­dés que notre organisation en petites équipes autonomes nous permet d’être au plus près des besoins de nos clients et de leurs enjeux spécifiques.

Migrer ses applications dans le cloud exige une bonne préparation. Quelle est votre approche pour en faciliter la démarche ?

Dans le cadre d’une migration, notre approche se déploie systématiquement en fonction de quatre critères. Le pre­mier explicite la cible de l’entreprise, avec laquelle nous validons ensemble les objectifs ainsi que le champ d’action envisagé. Le deuxième relève du niveau de maturité de l’entreprise, aussi bien technologique qu’organisationnel. Le troisième rassemble l’inventaire des "workloads" et applications à migrer. Enfin, le dernier critère définit la vé­locité de l’entreprise, autrement dit, sa capacité – et sa volonté – à aller vite dans son projet.

"Le cloud permet
d’accélérer l’innovation"

En parallèle à ces critères évoqués lors de nos ateliers de cadrage avec nos clients, nous nous attelons à la construction d’un business case. Cette étape primor­diale permet de déterminer les enjeux d’une migration vers le cloud, les gains financiers, les gains de performance, de fiabilité et d’innovation. Au-delà de l’aspect technique, ces processus enté­rinent l’engagement des sponsors dans le projet "Go To Cloud", et par là-même, un changement en profondeur de l’organisation.

Sur l'auteur. Olivier Beaudet est directeur général de Claranet

Classements

Trouver les acteurs & informations qui vous aideront

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail

GUIDES ET CLASSEMENTS