Les associés du cabinet de conseil n’ont pas voté le renouvellement du mandat de Kevin Sneader, selon le Financial Times. Le rôle joué par la firme américaine dans la crise des opioïdes aurait pesé dans la balance.

Les associés de McKinsey ont voté le départ de leur CEO, Kevin Sneader, selon les informations du Financial Times. Un fait rarissime puisque l’actuel patron n’avait qu’un seul mandat à son actif alors même qu’historiquement les hommes forts du cabinet de conseil en enchaînent deux ou trois.

La crise des opioïdes

Il faut dire que McKinsey a été fortement ébranlé ces derniers temps, notamment par la crise des opioïdes. Ces psychotropes responsables de milliers d’addictions et d’overdoses tous les ans aux États-Unis. Conseil de laboratoires, tels que Purdue Pharma, producteur de l’OxyContin, la firme emmenée par Kevin Sneader a accepté de régler ce mois-ci 574 millions de dollars pour mettre un terme aux poursuites dont elle faisait l’objet de la part de 49 États américains. Lui étaient notamment reprochés ses conseils marketing afin d’améliorer les ventes de ces produits. Si McKinsey déclare "regretter" le rôle joué auprès de certains laboratoires dans cette affaire, l’entreprise n’admet pas pour autant sa culpabilité.

Mis bout à bout, les règlements des différents litiges ont eu un impact sur les bonus des partners, qui peuvent toucher quelques millions chaque année pour les plus seniors d’entre eux. Par ailleurs, les questions d’éthique sont davantage prises en compte depuis plusieurs années, ce qui aurait pu pousser des associés plus juniors à voter contre le renouvellement du mandat de Kevin Sneader. Et ce, même si le groupe était déjà en proie à un certains nombres d’affaires avant sa nomination en 2018. Le patron devrait être remplacé par Bob Sternfels, associé senior basé à San Francisco, ou par Sven Smit, également associé senior qui opère pour sa part à Amsterdam.

Olivia Vignaud

Classements

Trouver les acteurs & informations qui vous aideront

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail