Portée par la fondation Palladio, l’Université de la Ville de Demain (UVD) se déploie avec la nomination de Méka Brunel en tant que présidente et d’Axel Nevers comme directeur.

L’Université de la Ville de Demain est un mouvement qui vise à construire un mode inédit de coopération entre acteurs publics, acteurs privés et société civile en faveur d’une ville bas-carbone pour tous. En plus des nominations de Méka Brunel et d'Axel Nevers, respectivement en qualité de présidente et de directeur, la Fondation annonce l’arrivée de 19 nouveaux partenaires qui portent à 93 le nombre de fondateurs et mécènes, la mise en place du plan d’action 2023 autour de quatre événements structurants et la mise en ligne du site universitevillededemain.fr, reflétant ses travaux et actions.

"L’Université de la Ville de Demain entre dans une nouvelle phase. Les deux sommets fondateurs ont rassemblé 300 personnalités de tout premier plan, qui ont validé l’urgence d’initier un nouveau mode de coopération pour répondre aux enjeux climatiques et sociétaux de notre temps. Il s’agit désormais d’accélérer la mise en mouvement et d’organiser très concrètement le passage à l’action des dirigeants et acteurs de la ville. Je me réjouis que Méka Brunel ait accepté de relever ce défi : son implication personnelle et sa capacité d’entraînement unanimement reconnues sont des atouts décisifs dans la réussite de cet ambitieux projet." indique Bertrand de Feydeau, président de la Fondation Palladio. 

"Je suis très heureuse de m’engager dans ce mouvement collectif et ambitieux face à l’urgence climatique, l’horloge tourne et nous n’avons plus le temps de perdre du temps ; il faut rassembler les différentes forces que compte notre pays pour se concentrer sur des actions concrètes à fort impact potentiel, en créant des coalitions spontanées entre acteurs et en dépassant les frontières entre public, privé et société civile. L’Université de la Ville de Demain entend être l’accélérateur de ces initiatives ; je suis honorée de contribuer avec Bertrand de Feydeau, et avec l’appui des équipes et des mécènes de Palladio, à en faire un mouvement fédérateur, pérenne et puissant." précise Méka Brunel.

Historique 

Les deux premiers sommets de l’Université de la Ville de Demain, à l’été 2021 puis 2022, ont rassemblé plus de 300 personnalités issues des trois sphères de pouvoir - monde public, secteur privé et société civile – parmi lesquels John Kerry, Valérie Masson-Delmotte, Bertrand Piccard, Alain Juppé, Anne Hidalgo, Xavier Bertrand, Christophe Béchu, Olivier Klein, Jean-Christophe Fromantin, Johanna Rolland, Xavier Huillard, Antoine Frérot, Véronique Bédague, Catherine Guillouard, Sébastien Misoffe, Christophe Robert, Dominique Seux, Emmanuelle Cosse, Frédéric Dabi, Haim Korsia... Ces personnalités ont signé la charte fondatrice de l’Université de la Ville de Demain, qui repose sur trois convictions fondamentales : la ville est lieu de manifestation mais aussi de résolution des grandes tensions de ce siècle ; les défis sont par nature systémiques : seuls, nous ne pouvons rien ; il convient donc d’initier de nouveaux modes de coopération et d’organiser le passage à l’action collective entre monde public, acteurs privés et société civile. Une révolution qui passe par des actions collectives, des projets urbains et des Talks. 

AC

Classements

Trouver les acteurs & informations qui vous aideront

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail