Pour accélérer le développement des énergies renouvelables et susciter l’adhésion autour des nouveaux projets, Engie lance une démarche inédite avec le label TED (pour Transition énergétique durable), co-conçu et audité par Bureau Veritas.

Comment réconcilier le besoin climatique, stratégique et souverain de développer massivement les énergies renouvelables afin de s'affranchir des énergies fossiles, tout en entraînant l'adhésion de citoyens, parfois vent debout face aux projets qui se déploient près de chez eux ? Avec TED, Engie veut inventer une nouvelle méthode pour relever ce défi. "Dans un contexte de crise géopolitique, l’indépendance énergétique est un objectif plus que jamais mobilisateur : c’est de concert, et en tenant compte des ressources propres aux territoires, qu’Engie posera les bases d’une transition toujours mieux acceptée", explique le groupe.

Discours de la méthode

Développé en donnant un grande place à l'ensemble des parties prenantes, le label TED comprend neuf engagements concrets qui vont au-delà des exigences réglementaires actuelles et seront appliqués pour chaque projet développé par l'energéticien. Répartis en trois grandes catégories - territoires, climat et nature -, ils visent à garantir à la fois l'engagement des parties prenantes, la protection de la nature à proximité des installations et l'optimisation de la contribution des projets  à la lutte contre le dérèglement climatique. Un transparence et une démarche sur mesure qui doivent permettre à Engie de tenir ses objectifs ambitieux : 80 GW de capacité installée en 2030, contre 34 GW actuellement.

Feuille de route

Le groupe souhaite s'inscrire dans une démarche d'amélioration continue. Dans un premier temps, toutes les activités éoliennes et solaires en France sont concernées dans l’optique d’une labellisation par Bureau Veritas dès juin 2022. La démarche sera ensuite étendue aux activités de méthanisation dans le courant de l'année et des audits de suivi seront conduits par Bureau Veritas en 2023 et 2024. L'objectif à terme : faire de TED une référence au niveau international. "Avec ce label, nous capitalisons sur notre expérience construite au fil des années (...). Nous voulons proposer une manière singulière de développer et produire ces énergies renouvelables, en intégrant les spécificités des territoires. L’ensemble de ces engagements (...) constituera à terme la référence pour le développement et l’exploitation des installations renouvelables d’Engie dans le monde, en prenant en compte les réalités locales", conclut Catherine MacGregor, directrice générale du groupe. 

AM

Classements

Trouver les acteurs & informations qui vous aideront

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail