Afin de suivre l’évolution et les tendances de l’écosystème européen des start-up de la Proptech et de la Contech, Axeleo Capital et le label RENT publient la première édition de leur "Proptech & Contech Index", portant sur le premier trimestre 2022 et les levées de fonds explosent.

Avec cinq fois plus de fonds levés de fonds qu’il y a un an, l’indicateur exprime toute la vitalité de l'écosystème Proptech et Contech européen. De bon augure pour un marché encore immature. 

Les compteurs s'affolent

Sur le premier trimestre de l’année 2022, les start-up de la Proptech et de la Contech européennes ont levé un total de 880 millions d’euros. Cinq fois plus qu'au premier trimestre 2021 et déjà plus de la moitié du montant total levé en 2021 (1,6 milliards d’euros). Si le nombre de levées de fonds est resté stable, leurs montants ont explosé : alors qu'une Proptech ou une Contech annonçait en moyenne 4,6 millions d’euros levés en 2021, elles affichent un montant moyen de plus de 8 millions sur les trois premiers mois de l'année 2022. Si l'écosystème demeure juvénile, il commence à se structurer. 

La Contech se lève

Même dans les segments spécifiques de l’immobilier et de la construction, certaines thématiques séduisent davantage les investisseurs que d’autres. L'index confirme la montée en puissance de la Contech et du segment "Design & Construction", qui inclut les outils de gestion de chantier, le béton bas carbone ou la construction modulaire. Sur ce premier trimestre, elles étaient impliquées dans 31 % des tours de table réalisés, contre 24 % en moyenne l’année dernière. Aux côtés de segments de marchés déjà familiers des investisseurs, comme celui des logiciels de gestion immobilière, de nouveaux verticaux affleurent tels que les solutions smart homes (11 levées) ou les outils d’approvisionnement pour les sites de construction (8 levées).

Un pacte "impact"

La proportion de levées de fonds des start-up dont la proposition de valeur est centrée sur des objectifs environnementaux ou de réduction des inégalités augmente pour s’élever à 30 % sur le premier trimestre, contre une moyenne de 18 % sur 2021. À titre d'exemple, Deepki a réalisé la plus grande levée du trimestre en recueillant 150 millions d'euros millions pour développer son outil de suivi des données des émissions carbone des bâtiments.

Géographie des investissements

En matière de répartition géographique des fonds levés, on observe une concentration de l’activité au sein des marchés les plus profonds, correspondant aux économies européennes les plus remuantes. Le Royaume-Uni, l’Allemagne et la France concentrent la majorité des levées réalisées au premier trimestre (65 levées sur 108 au total), et attirent 66 % des capitaux. En dehors de ces marchés de tête, l’Espagne (10 levées) et les pays du Nord (14 levées pour la Norvège, la Suède et la Finlande) brillent également par leur dynamisme. 

AC

Classements

Trouver les acteurs & informations qui vous aideront

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail