La société Visiomed Group, société française spécialisée dans les technologies de la santé, a connu une equity story chahutée depuis plusieurs années. Après une restructuration réussie, la société a récemment repris le chemin de la croissance et de la rentabilité grâce à l’acquisition de Smart Salem, acteur du médical digitalisé à Dubaï, une acquisition stratégique pleine de promesses à court terme. Simon Le Reste, Managing Director de Park Partners GP analyse un cas emblématique de la health tech française. 

 

Fondée en 2007, la société Visiomed Group se présentait comme le leader français de l’électronique médicale nouvelle génération avec le développement et la commercialisation de produits de santé innovants dans le domaine de l’autodiagnostic à usage médical et du bien-être. Elle a fait son introduction en bourse en 2011 sur Alternext (devenu Euronext Growth).

D’une diversification dispendieuse à une nécessaire restructuration

Depuis son introduction en bourse, la société a diversifié ses activités en s’appuyant principalement sur une succession de lignes de financement en fonds propres (communément appelé "equity line"). Si ce financement est indolore en termes d’endettement (les fonds sont in fine remboursés par l’émission de nouvelles actions), la société a accumulé les pertes jusqu’à présenter un résultat net négatif de plus de 24 millions d’euros au 31 décembre 2019. En 2019, en rupture avec la stratégie de diversification des activités, un nouveau management s’est attaché à assainir les finances et à restructurer les activités de la société. Au 31 décembre 2020, la société parvenait à réduire le résultat net à une perte de 5 millions d’euros à la suite d’une baisse significative des charges d’exploitation et de la cession de certaines activités.

Forte d’une croissance externe réussie, la société bénéficie désormais du soutien d’un actionnaire de référence qui s’inscrit dans une logique d’investisseur long terme, […], une nouvelle gouvernance et une nouvelle direction.

2021 : l’acquisition de Smart Salem par un financement innovant pour un résultat enfin profitable

Alors que le recours à des lignes de financement était essentiellement alloué au financement des besoins en fonds de roulement de la société, Visiomed Group a innové en sécurisant, début 2021, une nouvelle ligne de financement en fonds propres allouée au financement d’un programme d’acquisitions ambitieux. À cet égard, le recours à une "equity line" pour financer un programme d’acquisitions – qui pourrait être qualifié de "SPAF" ("Special Purpose Acquisition Financing") – partage la même approche que le fameux "SPAC" ("Special Purpose Acquisition Company")1, à savoir lever des fonds sur les marchés boursiers (à travers une IPO pour les SPAC et une equity line pour les SPAF) en vue de réaliser des acquisitions à court terme. Après une tentative avortée de rapprochement avec la société Elna Medical au Canada, la société annonçait l’acquisition de 100% de Smart Salem en août 2021. Smart Salem est l’unique centre médical digitalisé et réglementé à Dubaï, qui visait un chiffre d’affaires de 13 millions d’euros et une rentabilité nette de 50% à fin 2021 avec un plan de développement ambitieux : 16 millions d’euros de chiffre d’affaires et 9 millions d’euros de résultat net en 2022 et 20 millions d’euros de chiffre d’affaires et 12 millions d’euros de résultat net en 2023. Cette acquisition financée par une ligne de financement en fonds propres permettait de retrouver le chemin de la rentabilité dès la consolidation de l’acquisition au niveau du groupe. En mars 2022, Visiomed Group annonçait la fin du recours à ce financement et un excédent brut d’exploitation consolidé au second semestre 2021 positif (pour la première fois de son histoire boursière !) à la suite d’une maîtrise des charges d’exploitations de la société BewellConnect et la contribution de Smart Salem.

2022 : nouvel actionnaire de référence et nouvelle direction avec un plan stratégique ambitieux

Forte d’une croissance externe réussie, la société bénéficie désormais du soutien d’un actionnaire de référence qui s’inscrit dans une logique d’investisseur long terme, considérant que la capitalisation boursière de l’entreprise (40-50 millions d’euros) ne reflète ni la valeur réelle des actifs de la société, ni son potentiel de croissance. À cet effet, une nouvelle gouvernance et une nouvelle direction ont été mises en place en avril 2022. Fin mai 2022, la nouvelle direction de la société présentait son plan stratégique affichant une nouvelle vision : mettre les nouvelles technologies et la prévention au centre de l’offre de santé. La société entend ainsi accélérer sa création de valeur en se concentrant sur trois axes majeurs : (i) la croissance de ses filiales, (ii) celle des acquisitions structurantes et (iii) l’activation de synergies au sein du groupe. Dans ce contexte, la société se tourne désormais vers des financements non-dilutifs en s’appuyant sur une activité devenue profitable et un bilan sans dette financière. À cet égard, Smart Salem concrétise déjà ses ambitions de croissance en confirmant l’ouverture d’un nouveau centre médical2 digitalisé au coeur du centre financier de Dubaï (Dubai International Financial Center, DIFC) et en annonçant avoir obtenu les autorisations pour l’ouverture d’un troisième centre médical avec une ouverture prévue fin 2022 ou début 2023. En l’espace de moins de trois années, la société Visiomed Group est donc passée d’un résultat net négatif de plus de 24 millions d’euros à une société profitable dotée d’actifs présentant de forts potentiels de croissance à court terme. Une nouvelle equity story est en marche !

 

LES POINTS CLÉS 

Le renouveau de Visiomed Group :

  • 2007 : Création de Visiomed Group, société française positionnée sur l’électronique médicale nouvelle génération 
  • 2011-2019 : Introduction en bourse suivie d’une politique de diversification financée par des lignes de financements
    en fonds en propre
  • 2019-2020 : Restructuration drastique des activités et assainissement des finances
  • 2021 : Acquisition de Smart Salem, centre médicalisé et réglementé à Dubaï visant 9 M€ de résultat net en 2022
  • 2022 : Nouvelle stratégie avec l’ouverture de nouveaux centres médicaux en s’appuyant sur des financements
    non-dilutifs

SUR L'AUTEUR

Ancien avocat d’affaires, Simon Le Reste est Managing Director de Park Partners GP. Diplômé du Master Grande École de l’ESCP (2007), il a étudié le droit des affaires à l’Université Panthéon-Assas, avant de passer le barreau de Paris et d’obtenir un doctorat.

 

1Un "SPAC" désigne une société cotée uniquement en vue de réaliser une ou plusieurs acquisitions, à l’instar de la société Mediawan en 2016 (levée de 250 millions d’euros) ou la société 2MX Organic en décembre 2020 (levée de 300 millions d’euros).

L’offre "Medical Fitness Assessment" de Smart Salem permet de dépister près de 35 maladies en 7 minutes chez un patient (notamment VIH, hépatites et tuberculose) grâce au déploiement de nouvelles innovations et technologies d’analyse médicale.

Sociétés citées

Classements

Trouver les acteurs & informations qui vous aideront

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail

Autopromo Guide Inno Module 300

Bannieres SLF300x250 Colonne de droite Decideurs SLF 002

 

GUIDE ET CLASSEMENTS