Originaire du sud-ouest et diplômée d’HEC en 2007, elle commence sa carrière en M&A chez Deutsche Bank. Animée par la volonté d’agir durablement sur le monde, elle intègre le secteur de l’investissement en rejoignant Eurazeo, actionnaire professionnel engagé. Elle fait partie des étoiles montantes du private equity sélectionnées par la rédaction de Décideurs Corporate Finance.

D'entrée de jeu, Amandine Ayrem se démarque "Je suis une provinciale, je n’ai pas grandi dans le monde de l’investissement mais je me suis passionnée pour les métiers qui sont les nôtres. J’avais le sentiment qu’investir me permettrait d’avoir un impact fort sur le monde dans lequel je vis". Des ambitions alignées sur celles d’Eurazeo, maison dans laquelle elle est Managing Director. "En onze ans, j’ai eu l’opportunité de travailler sur une grande diversité de projets en France et ailleurs en Europe. Le fil rouge, ce sont les valeurs attachées à ces opérations. À chaque fois, la stratégie de création de valeur intègre une dimension environnementale et sociale en agissant aussi bien sur les filières que sur les consommateurs ou encore les employés".

"Il a fallu à chaque fois asseoir la position d’une entreprise pour qu’elle rayonne plus loin"

Parmi ses dossiers emblématiques, le carve-out de Mondelez, et la reprise de 14 marques de confiserie au groupe pour créer CPK, devenu depuis un leader du secteur : "J’ai toujours eu la chance de travailler sur des projets ambitieux, il a fallu à chaque fois asseoir la position d’une entreprise pour qu’elle rayonne plus loin". Plus récemment, dans la même veine, elle a mené le projet d’acquisition d’Aroma-Zone, qui commercialise des ingrédients naturels au grand public pour faire soi-même ses recettes de cosmétiques ou de produits d’entretien de la maison, avec pour objectif d’étendre l’activité du groupe français à l’international.

Quand on l’interroge sur l’avenir de son métier, Amandine Ayrem est pleine d’optimisme et insiste sur le cercle vertueux que permet l’investissement durable pour attirer les talents, un enjeu crucial pour le private equity. "Historiquement, l’investissement est un petit milieu. Quand j’ai intégré Eurazeo, nous étions 39 aujourd’hui nous dépassons les 400 collaborateurs : notre industrie a énormément grandi et nous avons besoin de talents. Pour cela, être un employeur performant mais également inspirant est essentiel pour exercer notre métier avec des valeurs et une exigence toujours plus forte, et être conscient de son impact sur le monde."

INVESTISSEMENTS REMARQUABLES
Foncia
(administration et transaction immobilière)
Grandir (services petite enfance)
CPK (confiserie)
Iberchem (ingrédients)
Dorc (équipement d’ophtalmologie)
Aroma-Zone (cosmétiques naturels).

Céline Toni

Classements

Trouver les acteurs & informations qui vous aideront

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail