3 questions à Guillaume Jacqueau, managing partner, Equistone Partners Europe
Décideurs. Comment avez-vous vécu ce changement d’entité ?

Guillaume Jacqueau. Avant tout, je tiens à préciser que cette opération de prise d’indépendance s’inscrit dans une logique de continuité. Nous gardons la même équipe, la même stratégie et la même culture, en un mot le même cap. La nouvelle entité Equistone Partners Europe (ex BPE) conserve d’ailleurs la gestion des fonds BPE I, II et III, dans lesquels Barclays reste investisseur. Cela fait d’Equistone Partners Europe l’un des acteurs les plus anciens sur le marché du private equity (plus de trente ans de présence en Angleterre, environ vingt ans en France et treize ans en Allemagne) ayant réalisé plus de 200 transactions et plus de 150 sorties depuis quinze ans.

Le capital investissement est un métier qui s’inscrit dans la durée. Nous avons un business model performant, que cette opération de « spin out » conforte et pérennise. Elle conforte également l’implication et la motivation des équipes puisque les 36 associés détiennent désormais le capital de la société de gestion.

Décideurs. Néanmoins, l’organisation a été revue. Pourquoi avoir fait ce choix ?

G. J. Nous avons profité de cette prise d’indépendance pour légèrement modifier notre gouvernance et renforcer notre discipline d’investissement. Nous sommes ainsi passés d’une direction à trois têtes à un management board composé de quatre membres dont un managing partner. La fonction de ce dernier, que j’assume, est notamment de jouer un rôle d’arbitre, de s’assurer que les décisions sont prises et de faire en sorte qu’Equistone puisse parler d’une seule voix tout en respectant l’autonomie de chaque pays, un élément essentiel de notre organisation. Nous avons également créé la fonction de CIO (chief investment officer) qui a été confiée à l’un de nos partners anglais, Owen Clarke. Sa responsabilité est d’occuper le poste de chairman du comité d’investissement tout en en contrôlant le bon fonctionnement en termes d’efficacité, de réactivité et de respect des procédures.

Décideurs. Où en êtes-vous concernant votre levée de fonds ?

G. J. Je ne peux pas faire d’annonce formelle avant notre closing final mais je peux vous dire que nous sommes confiants quant à l’atteinte de notre objectif final. Je peux également vous confirmer que notre nouveau fonds Equistone Partners Europe IV est d’ores et déjà opérationnel et vient de réaliser son premier investissement, ce qui est de bon augure. Il s’agit du rachat du groupe Unither, aux côtés de ses équipes dirigeantes et de ses anciens actionnaires. Unither est un acteur du secteur pharmaceutique qui occupe une position de leader mondial sur le segment de marché des doses unitaires stériles.
Classements

Trouver les acteurs & informations qui vous aideront

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail

GUIDES ET CLASSEMENTS