En 2018, Prisca Courtin crée la société d’investissement Famille C Participations. Objectif : diversifier les activités du groupe fondé en 1954 par son grand-père. De son côté, sa cousine, Virginie Courtin, prenait l’an dernier la direction générale de Clarins, qui affichait en 2022 une croissance de 15 % sur un an pour 1,75 milliard d’euros de chiffre d’affaires.

Trop content d’être grand-père de quatre filles après avoir élevé deux fils, Jacques Courtin-Clarins ne se fait pas prier pour demander leur avis sur ses produits. Plongées dans l’univers de la beauté dès leur plus jeune âge, Virginie et Prisca ont très vite eu envie de travailler dans le groupe de cosmétiques fondé en 1954. Après des études de commerce, Prisca monte avec des amis une entreprise de nail bars où la future dirigeante apprend à gérer tant la comptabilité que le marketing, les RH ou le retail. C’est tout naturellement qu’elle poursuit son expérience au sein du département Spa de Clarins tout en s’intéressant au développement des magasins, désormais au nombre de 150.

Un groupe, deux visages

En parallèle de la cession des parfums Mugler et Azzaro, Prisca Courtin s’oriente vers la création d’une nouvelle structure dans le but de diversifier les actifs de la famille. En 2018, elle crée Famille C Participations, une société d’investissement qui mise sur des entreprises dans le secteur de la beauté, telles que l’américaine Ilia qui propose du maquillage clean, ou Joone, spécialiste des couches respectueuses de l’environnement. Les actionnaires parient également, en tant que minoritaires, sur des sociétés capables de contribuer au développement de leur secteur, comme ils l’ont fait avec le spécialiste français des marketplaces Mirakl. Leur objectif ? "Construire un groupe leader de la beauté et des soins responsables", selon les termes de Prisca Courtin, présidente de Famille C Participations. Ce qui donne en ambitions chiffrées : doubler d’ici à 2030 la taille du groupe qui dégage pour le moment 1,7 milliard d’euros de chiffre d’affaires.

Une succession fluide

Outre la diversification, les Courtin s’appuient sur une communication de qualité. "Celle-ci est clé quand on travaille en famille, estime Prisca Courtin. On n’a jamais de frustration quand on déverrouille très vite les choses. Nous ne parlons que de Clarins quand on est ensemble mais nous adorons ça." La sortie du groupe de la Bourse en 2008 a également marqué un tournant. "Le fait d’être une entreprise 100 % familiale nous permet de faire des choix sur le très long terme tout en prenant des décisions rapidement. Nous avons par exemple la liberté de prendre le temps d’efforts très importants sur la R&D, voire de reformuler nos produits."

"La succession s'est déroulée de manière très fluide"

Les dirigeants ont également la chance de pouvoir jouer sur leurs complémentarités. Le père de Prisca, Olivier, disposait d’un background en médecine. Il s’est notamment intéressé à la partie scientifique du groupe. Son frère Christian, père de Virginie, a participé à l’internationalisation de Clarins. En 2022, Virginie – jusque-là DG déléguée et qui a également monté sa société avant de rejoindre Mugler – a été promue DG tandis que Prisca a endossé le rôle de présidente du conseil de surveillance en plus de son poste chez Famille C Participations. Ce qui n’empêche pas leurs ascendants de rester très présents. "On ne lâche pas une entreprise familiale comme ça, mais la succession s’est déroulée de manière très fluide", commente Prisca Courtin.

Un PDG de talent

La famille dispose d’un atout de taille pour mener à bien ses ambitions : le PDG de Clarins Jonathan Zrihen. Arrivé en stage et après plus de vingt-cinq ans dans le groupe, "il fait presque partie de la famille, précise Prisca Courtin. Nous avons aimé faire monter cette personne avec beaucoup de talent au plus haut niveau du groupe." Bien qu’elles n’aient qu’une trentaine d’années, les cousines savent ce qu’elles veulent et aimeraient que l’entreprise reste familiale, même si leurs enfants pourront choisir leur voie. En attendant, Virginie et Prisca misent sur une société en ligne avec les défis environnementaux. De quoi attirer les jeunes générations ?

Olivia Vignaud

Classements

Trouver les acteurs & informations qui vous aideront

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail