Dans la continuité de son développement, Adaltys accueille une nouvelle associée : Marjorie Schnell. Accompagnée d’une équipe de quatre avocats, l’avocate permet au bureau bordelais du cabinet de se renforcer en droit social et en droit commercial.

Le bureau bordelais d’Adaltys s’agrandit. Il accueille une nouvelle équipe intervenant en droit social et en droit commercial.  À sa tête ? Marjorie Schnell, inscrite au barreau de Bordeaux depuis 2002, et dont la conception du métier d’avocat rejoint selon elle celle des associés de la structure : "Ce qui nous rassemble, c’est cette vision commune de la relation avec le client. Adaltys reprend bien cet état d’esprit fondé sur le rapport humain tant avec ses clients qu’en interne", explique-t-elle. Une vision qu’elle a pu construire lors de ses différentes expériences. La routine ? Très peu pour l’avocate qui commence sa carrière en tant que conseil juridique. Et qui prête serment en 1995 pour réaliser son rêve :  celui de devenir avocate. Elle exerce dans un premier temps chez Patrick Bouygues Avocats avant de changer à nouveau de direction quelques années après : à la demande de son père, elle reprend une concession automobile en liquidation judiciaire. Elle renfile la robe quelques années plus tard et fonde sa propre boutique, MS Avocats & Associés, spécialisée en droit social et droit commercial. Elle reste indépendante jusqu’en 2019, puis intègre le cabinet Ten pendant trois ans. Marjorie Schnell est également vice-présidente de la CPME Gironde qui assiste les TPE, les PME et les PMI dans leurs projets. Aujourd’hui, "rejoindre Adaltys représente l’occasion de me re-challenger en développant de nouvelles compétences en droit public", ajoute-t-elle.

"Ce qui nous rassemble, c’est cette vision commune de la relation avec le client. Adaltys reprend bien cet état d’esprit fondé sur le rapport humain tant avec ses clients qu’en interne"

Pour Adaltys, à l’origine tourné vers le droit public, l’arrivée de cette équipe entièrement privatiste est une première. De quoi permettre au cabinet de se rapprocher un peu plus de son objectif : structurer "une offre de services complémentaire et ‘mixte’ entre public et privé, en s’appuyant sur la haute spécialisation de nos associés dans ces domaines complémentaires".

Un terrain de jeu commun

Ce recrutement vient doubler les effectifs du guichet bordelais, qui compte désormais onze avocats. Xavier Heymans, associé au bureau de Bordeaux, se dit ravi de l’arrivée de Marjorie Schnell : "Elle apporte son dynamisme et son enthousiasme", commente-t-il.  Mais surtout, l’avocate apporte son savoir-faire en droit du travail, droit de la protection sociale et de la sécurité sociale, relations individuelles et collectives de travail… et en droit commercial avec la rédaction de contrats commerciaux et de documents d’information précontractuelle dans divers domaines (franchise, droit de la distribution, concurrence déloyale…). Une connaissance essentielle pour le cabinet qui accompagne principalement des entreprises et des collectivités publiques, ainsi que des entreprises privées qui travaillent dans le service du secteur public. "Les organismes publics font de plus en plus appel à des entités qui sont soumises au droit privé, explique Xavier Heymans. Leur apporter des solutions en droit du travail privé répond donc à un réel besoin de nos clients publics."  Les deux associés comptent bien profiter de ce terrain de jeux commun pour répondre au mieux à la demande de leurs clients. Ils souhaitent tout de même garder chacun leur domaine d’activité respectif. "Nous avons nos propres compétences et nos propres dossiers." Un moyen d’assurer à leurs clients une réponse de qualité et fondée sur la spécialisation de chacun des associés.

Anaëlle Demolin

Classements

Trouver les acteurs & informations qui vous aideront

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail