Laurent Gbagbo, Alexandre Benalla, Patrick de Maistre, Jean-Marie Messier, Nicolas Hulot, Charles Pasqua… Jacqueline Laffont est habituée aux procès médiatiques où son "art de torpiller les procédures" fait merveille.

Lundi 1er mars 2021. Christine Mée, présidente du tribunal correctionnel de Paris, prononce des mots durs à l’encontre de Nicolas Sarkozy "garant de l’indépendance de la justice" qui "s’est servi de son statut d’ancien président (…) pour gratifier un magistrat ayant servi son intérêt personnel". À la clé, une condamnation à trois ans de prison dont un ferme pour corruption et trafic d’influence dans l’affaire dite des écoutes.

Pour sa défense, l’ancien président de la République peut compter sur le soutien de son avocate Jacqueline Laffont qui s’est empressée de faire appel en dénonçant un "jugement sévère", "infondé et injustifié". Selon elle, le successeur de Jacques Chirac est "calme et déterminé à poursuivre la démonstration de son innocence". Il pourra se reposer sur les talents de son avocate, figure de poids du barreau de Paris.

Une belle carte de visite

Cette spécialiste du droit pénal des affaires défend depuis des années des poids-lourds du monde de la politique et de l’entreprise. En 2017, elle a notamment assuré la défense de l’ancien ministre de l’Environnement Nicolas Hulot, accusé d’agression sexuelle par le journal l’Ebdo avant de conseiller Alexandre Benalla. Quelques années plutôt, elle fut également l’avocat de Jean-Marie Messier, de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo. Parmi ses faits d’armes la double relaxe de Charles Pasqua dans l’affaire Angolagate (2011) puis, deux ans plus tard lors du procès Pétrole contre nourriture. À son palmarès, citons également la relaxe de Patrick de Maistre, ancien gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt.

Torpilleuse de procédure

Initialement, Jacqueline Laffont travaille avec son époux Pierre Haïk qu’elle a rencontré lorsqu’elle avait 23 ans et lui dix de plus. Associés dans la vie comme dans les affaires, le couple a deux enfants et a installé son cabinet sur le boulevard Saint-Michel. C’est elle qui assure seule la défense de Nicolas Sarkozy. Reste que le duo de "torpilleurs de procédure" est connu pour l’être l’un des meilleurs de la place de Paris. L’un est connu pour l’intensité de ses plaidoiries qui, associée à un caractère trempé et une réputation de "teigneux" incitent certains à le décrire d’abord comme "une gueule, une voix, une fureur". L’autre, en l’occurrence Jacqueline Laffont, est renommée pour sa ténacité et sa maîtrise des dossiers. Deux qualités qui font d’elle une redoutable adversaire. Depuis 2014, le cabinet Haik-Laffont assure la défense de Nicolas Sarkozy sur les conseils d’un autre avocat de renom : Thierry Herzog. Malgré tout la tâche s’annonce compliquée puisque, selon son avocate, le prédécesseur de François Hollande serait l’objet "de la fronde de certains magistrats".

Classements

Trouver les acteurs & informations qui vous aideront

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail

GUIDES ET CLASSEMENTS