Sophie Lapisardi, expert en droit public des affaires, fonde son propre cabinet d’avocats qui reflète la modernisation de la profession.

Lorsque Sophie Lapisardi ouvre son propre cabinet en mars 2016, le modèle est réfléchi : « L’objectif n’est pas uniquement de dire le droit mais d’avoir une vraie stratégie de simplification de l’information juridique à proposer à nos clients. » Une ligne de conduite qui sonne comme un mantra. « L’avocat ne peut plus travailler comme il le faisait il y a dix ans. Il faut changer notre manière de délivrer du conseil », explique-t-elle. Pour cela, l’experte des contrats publics met un point d’honneur à réaliser une synthèse de chaque consultation qu’elle donne afin que juristes et non juristes aient toutes les cartes en main. Rendre le droit lisible et compréhensible est la raison d’être de Lapisardi Avocats, qui utilise les méthodes du legal design afin de simplifier l’information juridique par un schéma. L’implication de Sophie Lapisardi au sein de l’association des Avocats conseils d’entreprise (ACE) – elle occupe le poste de coprésidente de sa commission droit public – la plonge plus largement dans une constante réflexion sur l’avenir de la profession.

 

Ancienne associée de Catherine Barraquand-Legrand au sein de leur cabinet BL Avocats, Sophie Lapisardi exerce depuis quinze ans en matière de contrats publics à gros enjeux financiers. Elle intervient sur les marchés publics et les concessions de travaux ou de services particulièrement dans les secteurs du BTP, des loisirs (casinos), des services, des déchets et des transports. Elle assure également le volet contentieux de ses dossiers. Actuellement aux côtés de sociétés du BTP impliquées dans les projets liés au Grand Paris, elle conseille plus généralement une clientèle privée (sociétés de construction, maîtres d’œuvre, sociétés de services, de construction, etc.) et publique (collectivités territoriales, syndicats, organismes de sécurité sociale, etc.). Elle développe actuellement une clientèle formée de PME pour lesquelles l’accès aux marchés publics a été récemment facilité.

 

Pour son lancement, Lapisardi Avocats réunit trois avocats puisque deux collaborateurs ont suivi Sophie Lapisardi dans le projet. Elle souhaite déjà accueillir un quatrième et n’exclut pas de faire grandir son cabinet avec l’arrivée d’un nouvel associé qui, tout en maintenant la structure dans un positionnement de niche, viendrait renforcer la pratique du droit de l’urbanisme. Une complémentarité d’expertise justifiée notamment en raison de la multiplication des recours contre les permis de construire.

 

Pascale D’Amore

 

Photos : Alexandre Delavay, Sophie Lapisardi et Agnès Boudin

Classements

Trouver les acteurs & informations qui vous aideront

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail

GUIDES ET CLASSEMENTS