La transformation du rapport au travail que l’on constate dans les entreprises vaut également pour les dirigeants. Jérôme Lopin et Véronique Leleu, senior executive coachs et associate partners chez Dirigeants & Partenaires, en sont les observateurs privilégiés. Ils témoignent de ces évolutions.

 

De quelle manière les dirigeants en transition professionnelle sont-ils impactés par ces évolutions de mentalité ?

Si nous rencontrons encore des dirigeants qui vivent très mal  "leur sortie de route" et veulent à tout prix retrouver le plus vite possible une situation comparable à celle qu’ils viennent de perdre, nous constatons aussi que la banalisation des périodes de transition professionnelle à leur niveau de responsabilité, libère nombre d’entre eux d’un poids social. Cela leur permet ainsi d’envisager cette période comme une opportunité d’ouvrir le champ des possibles sur ce qui va souvent être leur dernière partie de vie professionnelle.

C’est notre rôle de coachs de favoriser ces réflexions par un travail individuel approfondi. Souvent repliés sur eux-mêmes dans un premier temps, l’accompagnement à la démarche de réseau, la richesse et la diversité des rencontres que nous organisons également développent leur intérêt et leur curiosité. Ils l’indiquent comme l’un des principaux apports de leur période de transition dans le bilan qu’ils réalisent a posteriori.

Ces nouveaux dirigeants s’autorisent-ils à relativiser l’impact du package financier ?

Fréquemment allégés d’un poids financier, ils n’ont plus les mêmes contraintes de montant, voire de régularité de leurs revenus. Chez les quadras, de plus en plus nombreux parmi nos clients, les carrières se mènent en général à deux de sorte que les conjoints contribuent aux revenus du foyer et le poids financier repose moins qu’avant sur leurs seules épaules. D’ailleurs les femmes dirigeantes sont plus nombreuses.

Dans ce nouveau contexte, il nous appartient de les aider à trouver ce qui va compter pour eux en explorant leurs besoins fondamentaux, y compris psychologiques et existentiels.

Dans quelle mesure sont-ils toujours en concurrence avec des plus jeunes ?

Nos quinquas sont plus "branchés" que leurs prédécesseurs, et pour une grande majorité d’entre eux parlent anglais couramment et sont à l’aise avec la technologie, ou tout au moins autonomes, ce qui était loin d’être le cas il y a peu. Ils subissaient alors la concurrence des plus jeunes qui avaient développé des compétences qui leur faisaient défaut. C’est bien moins le cas aujourd’hui et ceci leur ouvre beaucoup plus de perspectives.

Nous contribuons à leur en faire prendre conscience. Contrairement à une idée reçue, il y a des défis que l’on relève mieux à 50 ans. Combattre les préjugés sur les seniors et plutôt mettre en avant leurs atouts constitue une part importante de notre accompagnement.

Les dirigeants sont-ils concernés par les nouvelles formes d’organisation du travail ?

Absolument ! De nouvelles formes d’organisation du travail se développent rapidement telles que le management de transition où l’intérêt de la mission va l’emporter sur le lien contractuel.

De même le travail en tant que conseil/consultant attire plus qu’autrefois les dirigeants en transition qui y voient souvent une opportunité d’utiliser leur expertise plus librement. Nous avons développé un véritable parcours de formation qui permet de travailler de manière spécifique sur la notion d’offre de service, trouver la bonne posture et définir ses cibles commerciales.

Autre nouvelle modalité d’accès au projet professionnel, la participation au capital se développe dans les entreprises sous LBO et la notion de "manager investisseur" induit une dimension entrepreneuriale que l’on connaissait moins dans le passé. Il nous semble important de les aider à comprendre le monde des fonds d’investissement et de mesurer les différences de package que l’on peut y rencontrer par rapport à une position plus classique en entreprise.

L’écosystème des start-up, resté longtemps très exceptionnel pour nos anciens dirigeants de grands groupes, fait désormais partie intégrante de notre environnement et nous encourageons les passerelles entre ces univers, autrefois bien distincts. Notre réseau d’alumnis y intervenant s’est largement étoffé.

Dans quelle mesure ces dirigeants présentent-ils un nouveau rapport au travail ?

La notion même de carrière a considérablement évolué ces dernières années et chacun convient que rares seront désormais les parcours mono-entreprises ! Non seulement nos enfants ne s’imaginent pas lier leur vie professionnelle à une seule entreprise mais ils considèrent aussi très naturel d’en avoir plusieurs et de changer complètement d’orientation. Ces changements de mentalité inspirent leurs parents que sont nos dirigeants d’entreprise.

La combinaison de l’ensemble de ces facteurs influe profondément sur les réflexions des dirigeants en transition et émerge un véritable questionnement sur leurs aspirations.

Enfin et de manière très prononcée, nous voyons s’imposer une recherche de sens. La prise en compte de leurs valeurs, leur recherche d’éthique, le besoin de respecter les principes du développement durable, social, environnemental et économique ressortent de manière généralisée. Les dirigeants que nous accompagnons aujourd’hui aspirent à un projet responsable, engagé et respectueux de l'environnement et de la société. Les énergies nouvelles, la mobilité et la décarbonation sont au cœur de leur réflexion.

La conception de notre rôle face à ces "nouveaux dirigeants" est d’accentuer notre dimension de coaching, seule à même de trouver profondément les besoins, l’énergie, les ressources et la créativité. Et d’autre part de jouer un rôle d’accélérateur de découverte d’un monde nouveau en mettant à leur portée tout ce qu’ils n’ont pas eu l’occasion de découvrir en restant "le nez dans le guidon" dans leur précédente vie professionnelle consacrée à leur seule entreprise.

Parce qu’ils disposent de temps, sont moins soumis à la pression, plus ouverts à la nouveauté et à la réflexion, les dirigeants, à l’issue d’une transition professionnelle menée avec notre aide, sont en avance sur l’évolution de l’entreprise.

Prochains rendez-vous
Décideurs RH

3 juillet 2024
Talents !
Le nouvel événement du recrutement, de la gestion des carrières et du Comp&Ben
CONFÉRENCES ● DÉJEUNER VIP ● REMISE DE PRIX 
Voir le site »

2 octobre 2024
Rencontres du droit social
Le rendez-vous des acteurs du droit social
CONFÉRENCES ● DÉJEUNER VIP 
Voir le site »


Novembre 2024
Les Victoires du Capital humain
L'incontournable des directions RH
CONFÉRENCES ● DÉJEUNER VIP ● REMISE DE PRIX 
Voir le site » 

Avril 2025
U-Spring, Le Printemps des universités d'entreprises
La journée qui célèbre le learning
CONFÉRENCES ● DÉJEUNER VIP ● REMISE DE PRIX
Voir le site »

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail