Saint-Gobain compte actuellement plus de 171 000 collaborateurs. Le géant français de la construction ne cesse d’évoluer et accélère sa politique de recrutement. Pour Décideurs, Julie Lahaye, Head of Talent Acquisition & HR Development France, explique la campagne "1 mois, 1 métier".

Décideurs. Vous venez de lancer une campagne marque employeur afin de recruter 36 000 nouveaux collaborateurs dans le monde. En quoi consiste-t-elle ? 

La campagne se nomme "1 mois, 1 métier" et a pour vocation de faire connaître les métiers de notre groupe, particulièrement auprès des jeunes. Nous souhaitons recruter 7 500 nouveaux collaborateurs dans l’Hexagone. En 2020, 49,6 % de nos embauches en France ont été réalisées auprès des moins de 26 ans. Saint-Gobain a toujours eu une politique volontaire envers les jeunes et il très important pour nous de la poursuivre. Nous recrutons de nouveaux diplômés, des alternants, des stagiaires et des V.I.E. Pour cette campagne, notre marque employeur s'axe autour des témoignages de nos collaborateurs au sujet de leur quotidien. Un candidat doit pouvoir mesurer en amont ce à quoi ressemblera aussi bien sa journée type que son environnement de travail. L’authenticité fait partie de nos valeurs et se révèle importante pour les nouvelles recrues.  

Quels types de postes sont à pourvoir ? Actuellement tendu, le marché de l’emploi peut-il être un obstacle ? 

Saint-Gobain englobe quatre grandes familles de métier :  industriels, commerciaux, ceux de l’IT et ceux de la recherche & développement. Le plus grand nombre de postes à pourvoir concerne la vente. Les problématiques de recrutement peuvent à la fois être liées aux fonctions recherchées mais aussi aux bassins d’emploi. La pandémie ayant révélé de nouvelles attentes chez les potentiels candidats, il faut innover pour se rendre attractif : offrir de la flexibilité, comprendre les expectatives autour de l’équilibre vie personnelle/vie professionnelle et devenir très réactifs.  

"Le travail avec les alternants s'avère très bénéfique pour le dynamisme et l’économie d’une société"

L’alternance vous paraît-elle une solution de recours viable sur le long terme ? 

Saint-Gobain compte aujourd'hui 2 000 alternants dans ses différents corps de métier. Il s’agit pour nous d’un rôle sociétal mais aussi de l'opportunité de faire vivre notre entreprise de façon intergénérationnelle. Nous pouvons ainsi anticiper les besoins de l’entreprise en matière de recrutement, transmettre en interne les compétences, tout en bénéficiant des nouveaux savoir-faire des jeunes. Le travail avec les alternants s'avère très bénéfique pour le dynamisme et l’économie d’une société. 

Les valeurs RSE que vous développez, vous semblent-elles à présent indispensables pour attirer et retenir les talents ? 

"Making the World a better home" : notre raison d’être indique déjà nos engagements sociétaux. Nous visons la neutralité carbone d’ici 2050. La réduction de la consommation d’énergie dans les usines fait partie intégrante de nos plans ainsi que la fabrication de produits permettant de diminuer la consommation d’énergie ménages. Des politiques autour des diversités et de l’inclusion s’installent également : programme LGBT+, inclusion des handicaps, accompagnement des seniors. Lors de nos enquêtes annuelles, nous avons pu mesurer l’impact conséquent que cela avait sur l’engagement de nos collaborateurs. Plus les équipes ont la chance d’être diversifiées, plus elles sont performantes. 

Propos recueillis par Elsa Guérin 

Classements

Trouver les acteurs & informations qui vous aideront

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail

GUIDES ET CLASSEMENTS