En plein débat sur la suppression des jours fériés, l’Insee vient de publier une étude qui mesure leur impact sur la croissance économique.
En 2013, les deux jours ouvrés de moins par rapport à l’année 2012 impactent négativement la croissance économique, à hauteur de – 0,1 point. En valeur absolue, ce coût s’élève à deux milliards d’euros. Pour autant, l’étude montre que ce coût varie fortement en fonction des années. L’effet de calendrier, qui permet de tenir compte de l’impact des jours ouvrés dans le calcul de la croissance annuelle, influence légèrement la variation du PIB entre 2011 et 2012, de l’ordre de – 0,01 point. En 2014, il y aura autant de jours de semaine ouvrés qu’en 2013 mais l’effet de calendrier sur la croissance est estimé à seulement – 0,01 point. Cet écart s’explique par la différence de répartition des jours ouvrés : l’activité économique est plus intense le mardi, le mercredi et le jeudi qu’en début et fin de semaine.

Prochains rendez-vous
Décideurs RH

3 juillet 2024
Talents !
Le nouvel événement du recrutement, de la gestion des carrières et du Comp&Ben
CONFÉRENCES ● DÉJEUNER VIP ● REMISE DE PRIX 
Voir le site »

2 octobre 2024
Rencontres du droit social
Le rendez-vous des acteurs du droit social
CONFÉRENCES ● DÉJEUNER VIP 
Voir le site »


Novembre 2024
Les Victoires du Capital humain
L'incontournable des directions RH
CONFÉRENCES ● DÉJEUNER VIP ● REMISE DE PRIX 
Voir le site » 

Avril 2025
U-Spring, Le Printemps des universités d'entreprises
La journée qui célèbre le learning
CONFÉRENCES ● DÉJEUNER VIP ● REMISE DE PRIX
Voir le site »

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail