Didier Kling, président de la Chambre nationale des conseils experts financiers (CNCEF), revient sur l’année 2022 et l’actualité réglementaire du monde de la finance de ces derniers mois. 
Décideurs. Quelles ont été les actualités importantes pour les experts financiers en 2022 ?
Didier Kling. La mise en place de la réforme du courtage, l’inflation, la réglementation européenne sont autant de dossiers qui ont mobilisé nos équipes. De même que la croissance des effectifs de notre Groupe CNCEF qui a renforcé sa dimension nationale. Nous avons confirmé notre position de premier cabinet de conseil en France.
 
Pouvez-vous nous en dire plus sur la réforme du courtage entrée en vigueur en avril 2022 ?
Elle était indispensable à la fois pour mieux encadrer les professionnels de l’assurance et du crédit et pour renforcer la protection du consommateur. Je salue le travail de la CNCEF Assurance et de la CNCEF Crédit qui accompagnent nos membres, avec une forte dimension humaine et de services, grâce à une équipe solide et qui a déjà fait ses preuves lors de la mise en place du statut de conseiller CIF. De plus, les réglementations RGPD ou DDA/MCD ne s’arrêteront pas. Les courtiers de proximité et leurs mandataires bénéficient de notre décryptage et de nos veilles réglementaires. Enfin, les enjeux du numérique, l'exigence des consommateurs sont autant de motifs pour bien épauler les intermédiaires de l’assurance et du crédit.
 
La CNCEF vient de lancer son Académie de l’économie durable, que quoi s’agit-il ?
L’Académie de l’économie durable, pilotée par nos administrateurs et animée par Pierre-Jean Gaudel s’adresse à tous les professionnels du Groupe CNCEF (les domaines du patrimoine, de l’assurance, du crédit, de l’immobilier de placement et du développement de l’entreprise). Elle joue un rôle important face aux défis contemporains, à savoir : le renforcement de la souveraineté économique, la promotion d’une économie durable, l’amélioration de l’éducation et de la formation par la pédagogie financière et s’adresser à la jeunesse (étudiants, universitaires, jeunes professionnels...) pour favoriser la transmission et le dialogue entre les générations.
Un concours annuel destiné aux étudiants de France sur un sujet économique d’intérêt général dont la remise du prix sera effectuée par Gérard Rameix, ancien président de l’Autorité des marchés financiers. Nous publierons les meilleures contributions reçues.
 
Quel est votre regard sur les dernières mesures destinées à faciliter l’accès au crédit immobilier ?
Il n’y aura pas de relance de l’économie française si des efforts ne sont pas conjugués en direction de nos professionnels et des consommateurs. Les crédits immobiliers sont de moins en moins accordés aux Français. Avec une baisse de 20,5 % en 2022, Bercy tente de trouver des solutions. Des travaux d’évaluation sont en cours. Il semble évident dans le contexte de demander un assouplissement de certains critères d'octroi pour soutenir le marché et permettre à nos courtiers, en lien avec les établissements bancaires, de financer davantage de projets immobiliers. Les pouvoirs publics doivent faciliter l'accès au crédit pour les emprunteurs, notamment ceux qui ont des revenus modestes ou qui souhaitent acheter un bien immobilier dans des zones en tension, où les prix sont élevés.
 
Quels sont vos chantiers dans les années à venir ?
Avec près de 9 000 membres, nous souhaitons poursuivre notre ancrage dans les territoires. Nous suivons les différents textes de lois à l’Assemblée nationale portant sur l’épargne de même que les révisions des directives européennes, notamment l’interdiction des rétrocessions de commissions qui impacterait gravement le modèle économique de nos CIF/CGP et l’accès au conseil pour le consommateur. Mobilisés, rassemblés, nous agissons pour l’avenir de nos métiers.
 
Propos recueillis par Romain Feraud

GUIDE ET CLASSEMENTS

> Guide 2023
Classements

Trouver les acteurs & informations qui vous aideront

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail