À 32 ans, Eva Sadoun est le symbole d’une nouvelle génération d’entrepreneurs qui pensent que la création de valeur économique doit se mettre au service de la transformation économique et sociale. Un combat qu’elle mène au sein de son entreprise, Lita.co, mais aussi en tant que coprésidente du Mouvement Impact France, alternative engagée au Medef. Portrait.

Eva Sadoun est née et a grandi dans l’Est parisien. Issue d’une famille juive berbère originaire d’Afrique du Nord, elle a 18 ans quand éclate la crise des subprimes. Face à cette finance devenue folle et emportant avec elle le monde dans la catastrophe, elle se forge la conviction qu’une économie plus juste et inclusive doit advenir. Dont acte. Après des études de mathématiques, menées en parallèle d’une classe préparatoire à l’École normale supérieure de Paris-Saclay, elle passe un an sur les bancs de l’Essec avant d’entrer à l’EM Lyon d’où elle ressort avec un Master Coporate finance and Social entrepreneurship. Un parcours brillant qui n’empêche pas Eva de s’engager dans l’associatif : elle s’implique dans une ONG au Togo et travaille au sein d’une plateforme de microfinance en Inde.

Impact

C’est sur les bancs de l’école qu’elle fait la rencontre décisive de Julien Benayoun avec qui elle cofonde Lita.co, la première plateforme d’investissement permettant en quelques clics à chaque citoyen de mettre son argent dans des entreprises et projets en phase avec ses valeurs. Pour l’entrepreneuse, "les entreprises sociales et écologiques portent en leur sein le modèle économique dont nous avons besoin pour réinventer nos sociétés sous un jour plus durable et égalitaire. Il faut dès aujourd’hui réorienter l’investissement vers sa destination originelle, l’économie réelle". Aujourd’hui présente en France, en Italie et en Belgique, Lita. co continue à se développer, toujours dans un souci de démultiplier son impact. En 2022, l’entreprise a lancé Rift, une application mobile qui scanne l’impact sociétal et environnemental des comptes courants, livrets A et assurances-vie des utilisateurs pour leur donner une idée du type de projets que finance leur épargne… et leur permettre de reprendre le contrôle.

"Les entreprises sociales et écologiques portent en leur sein le modèle économique dont nous avons besoin"

L’entrepreneuriat au service de l’activisme

Mais l’engagement d’Eva Sadoun déborde largement de ses activités entrepreneuriales : "J’utilise mon entrepreneuriat au service de mon activisme, c’est-à-dire que mon objectif est de transformer l’économie, de faire en sorte qu’elle s’aligne avec les Accords de Paris, avec la trajectoire que le Giec nous demande, avec des problèmes d’inclusion sociale, etc. J’essaie de reconnecter l’économie avec de vraies préoccupations sociales et écologiques", confie-t-elle sur RFI. Pour preuve : son engagement pour l’écoféminisme qu’elle porte dans les médias ou auprès des acteurs publics, son activité en tant que coprésidente du Mouvement Impact France, un réseau d’entreprises engagées dans la transition écologique et sociale, alternative responsable au Medef, ou encore la sortie en février 2022 de son livre Une économie à nous, manifeste pour redonner aux citoyens les clés de compréhension de notre économie, en identifiant les verrous au développement d’un système plus juste et durable. "Aujourd’hui l’économie n’est plus notre maison à tous. Nous sommes sous l’emprise d’une idéologie qui impose un contrat économique qui ne sert plus les individus en général mais quelques intérêts en particulier. Il faut que nous habitions cet espace, que nous nous l’approprions, qu’il nous ressemble et serve au bien commun. Remettre de la justice dans l’économie, c’est surtout ça, une économie à nous", explicite-t-elle.

De quoi donner le tournis ? Eva Sadoun, elle, sait où elle va… et éclaire un chemin.

Antoine Morlighem

Classements

Trouver les acteurs & informations qui vous aideront

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail