Renault Group crée la première entreprise opérant sur l’ensemble de la chaîne de valeur de l'économie circulaire automobile afin d’engager l’industrie vers la neutralité en ressources.

Dans un contexte de transition énergétique marqué par la raréfaction des ressources et l’inflation du prix des matières premières, cette nouvelle entité dirigée par Jean-Philippe Bahuaud développera davantage de solutions technologiques et industrielles. Elle permettra, selon l’entreprise, aux acteurs du monde automobile de faire significativement progresser leur taux de matières recyclées issues de l’automobile dans la production de véhicules neufs. Aujourd’hui, un véhicule neuf affiche entre 20 et 30% de matières recyclées seulement. À court terme, l’entité a pour objectif de faire croître ses activités existantes en les dotant d’un business model dédié et en développant de nouveaux débouchés auprès de la filière automobile. Avec un objectif ambitieux : que le portefeuille d’activités atteigne un chiffre d’affaires supérieur à 2,3 milliards d’euros et une marge opérationnelle supérieure à 10% d’ici 2030, faisant ainsi de The Future Is Neutral le leader à l’échelle industrielle et européenne, de l’économie circulaire automobile en boucle fermée.

De l’automobile vers l’automobile

Luca de Meo, CEO de Renault Group, résume ainsi la mission de cette nouvelle entreprise : "Accroître ses activités avec des plans stratégiques ambitieux et de nouveaux débouchés en proposant à la filière automobile confrontée au défi climatique, aux nouvelles exigences réglementaires et aux tensions croissantes sur les ressources, des solutions de recyclage en boucles fermées, c’est-à-dire de l’automobile vers l’automobile. Notre ambition est de faire entrer le recyclage dans une nouvelle ère et devenir le leader européen de l’économie circulaire automobile." Chaque année en Europe plus de 11 millions de véhicules, constitués à environ 85 % de matières recyclables, arrivent en fin de vie. Cette ressource est pourtant sous-exploitée. L’objectif de The Future Is Neutral est de maintenir la valeur des pièces et matières le plus longtemps possible et de permettre à l’industrie d’atteindre à terme un taux beaucoup plus élevé de matières recyclées issues de l’automobile dans la production de nouveaux véhicules.

Puissance industrielle

Pour cela, l’entreprise pourra mobiliser un réseau de filiales et de partenaires permettant de collecter tout au long du cycle de vie automobile, des pièces, des matériaux ainsi que des batteries, issus des casses automobiles, des rebuts d’usine et des garages. Concrètement, The Future Is Neutral s’appuie sur sa filiale Gaia dont les activités de réparation de batteries, de collecte et réemploi de pièces, et de recyclage de matériaux issus des véhicules en fin de vie (VHU) sont basées à Flins. Avec son partenaire de référence Suez, l’entité détient également deux entreprises : Indra, leader du traitement des VHU en France regroupant plus de 370 centres agréés, et Boone Comenor, expert en recyclage des chutes de métaux issus de l’industrie. Une expertise à même de faire de l’entreprise un leader européen du recyclage de batteries en boucle fermée.

Antoine Morlighem

Classements

Trouver les acteurs & informations qui vous aideront

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail

GUIDE ET CLASSEMENTS

> Guide 2023