Au sein de nos frontières ou sur le plan international, en small, mid ou large-cap, quels sont les enjeux auxquels les assureurs M&A doivent faire face ? Lucie Bocel, directrice et co-Head du bureau parisien d'Howden, un groupe international et local de courtage d'assurance aux entreprises revient sur l’importance de s'accompagner d’un bon assureur lors d'une opération M&A.

Décideurs. Quelles sont les tendances sur le marché français de l’assurance en M&A ?

Lucie Bocel. L’assurance garantie d’actif et de passif (GAP) est le produit le plus connu des assurances M&A. L’hôtellerie, les infrastructures d'énergies renouvelables, la tech et la logistique sont les secteurs les plus friands de cette solution ces derniers mois. Alors que l’assuré est dans 99,9 % des cas l’acheteur, il devient de plus en plus fréquent pour un vendeur de commencer le processus d’appel d’offres envoyé sur le marché de l’assurance GAP. Parallèlement, nous constatons une demande accrue de l’activité d’assurance des risques identifiés – assurances de risque fiscal, environnemental, immobilier, et litiges/risques contingents qui sont souscrites en amont, pendant ou en aval d’une transaction. Combinées aux assurances GAP, ces assurances de risques identifiés viennent répondre à une aversion grandissante au risque M&A de manière générale, dans une situation macroéconomique compliquée. Chaque décision d’investissement doit être encore plus finement justifiée – les garde-fous assurantiels viennent ainsi sécuriser et donner du confort aux parties sans devoir faire appel au séquestre ou à la réduction de prix. Enfin, le ratio de transactions M&A françaises assurées par rapport au nombre de transactions assurables étant largement inférieur au marché M&A anglo-saxon et à la plupart des marchés européens, plusieurs assureurs ont recruté des souscripteurs M&A français, qui ont développé une concurrence accrue entre la vingtaine d’assureurs capables d’assurer du risque M&A français.

"L’assurance garantie d’actif et de passif (GAP) est le produit le plus connu des assurances M&A"

À quoi doit-on l’augmentation des réclamations ?

Nous avons constaté une augmentation significative du nombre des réclamations. Les notifications ont ainsi augmenté de 69 % par rapport à 2022. Cette augmentation est due à plusieurs facteurs, notamment aux transactions qui ont été réalisées en des temps records au second semestre 2020 et tout au long de l'année 2021, ce qui a entraîné des audits et des diligences plus limités du côté des acheteurs, augmentant ainsi la probabilité d’être passé à côté de l’identification d’un risque. À noter également que le récent ralentissement économique a laissé aux assurés-acheteurs davantage de temps et de bonnes raisons pour se replonger dans leurs polices d’assurance, examiner leurs actifs et rechercher d'éventuelles violations de garantie pouvant donner lieu à un recours financier contre l’assureur.

Dans votre étude annuelle, vous évoquez les stratégies de sorties alternatives, pouvez-vous nous en dire plus ?

Oui, nous notons deux grandes tendances. En premier lieu, les transactions secondaires ont connu un fort essor, en offrant aux gérants de fonds un scénario de sortie idéal et alternatif pour des entreprises performantes. En conséquence, forts de l’expérience de notre équipe spécialisée dans la mise en place d’assurances M&A sur ce type de transactions, majoritairement au Royaume-Uni, nous anticipons une croissance des transactions secondaires à travers l'Europe. Que celles-ci soient GP-led ou LP-led, ou encore structurées sous forme de prise de participation dans des portefeuilles de fonds, notre équipe saura vous accompagner. Ensuite, la rareté des financements peut expliquer l'augmentation du nombre d'acquisitions minoritaires que nous avons constatée. En raison de la cohabitation entre le vendeur et l’acheteur, l’assurance peut constituer un atout non négligeable dans la préservation des relations entre les deux parties, favorable à un alignement des intérêts avec l’arrivée du minoritaire. Grâce à une connaissance pointue des enjeux de ces investissements minoritaires, nous saurons protéger les droits du minoritaire dans la police d’assurance, et vous guider parmi les assureurs friands de ces dossiers.

Propos recueillis par Laura Guetta

Classements

Trouver les acteurs & informations qui vous aideront

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail

GUIDE ET CLASSEMENTS

> Guide 2023