Endetté, Casino a fait savoir que le groupe venait de recevoir une lettre d’intention de EP Global Commerce – la société de Daniel Kretinski, affiliée à son fonds Vesa Equity Investment – de souscrire à une augmentation de capital de 750 millions d’euros. Une offre qui tombe au même moment que l’annonce d’un projet de "création d’un nouvel acteur français de la distribution" en s’associant avec d’autres acteurs du marché : les Mousquetaires et Teract. La recomposition du groupe et de son actionnariat est à prévoir dans les prochains mois.

Ce sont deux communiqués de presse qui ont été publiés par le groupe Casino en début de semaine. L’un annonçant la proposition de Daniel Kretinski – déjà actionnaire du groupe à hauteur de 10,06 % – de souscrire à une augmentation de capital de 750 millions d’euros et l’autre, celle d’un projet de consolidation de partenariat stratégique entre Casino, le groupement Les Mousquetaires et Teract, qui regroupe notamment Jardiland et Gamm vert. Un mercato d’opportunités qui laissent apparaître Casino à une place de compétiteur de choix alors que le groupe, très endetté, risque en réalité de rencontrer des difficultés à se maintenir dans le jeu.

Casino endetté

Si les ventes du groupe sont en hausse en France et que Casino affiche un chiffre d’affaires global de 33,6 milliards d’euros et un résultat d’exploitation de 1,1 milliard d’euros en 2022, sa situation financière a besoin d’être assainie. Le groupe est endetté à hauteur de 6,370 milliards d’euros dont 1,150 milliard d’euros à rembourser en 2024, alors qu’il ne dispose que de 2,5 milliards de liquidités fin 2022. Réduire sa dette et renforcer son capital sont affichés comme des priorités.

Avec les 750 millions d’augmentation de capital, Casino serait détenu par EP Global Commerce

Les paris sont ouverts

Une situation dont Daniel Kretinski a conscience. La proposition soumise à Casino par EP Global Commerce consiste à "offrir à Fimalac, qui est actionnaire de la société, la possibilité de souscrire à une augmentation de capital qui lui serait réservée, à hauteur de 150 millions d’euros. Par ailleurs, une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription serait offerte aux actionnaires existants de Casino, à hauteur de 200 millions d’euros". Avec les 750 millions d’augmentation de capital, Casino serait détenu par EP Global Commerce, car 45 % à 70 % du tour de table (en fonction des hypothèses de conversion des créances en capital) serait apporté via EP Global Commerce. Le groupe Casino a fait savoir qu’il "tiendra informé le marché en temps utile de l’évolution des discussions en lien avec Teract, le groupement Les Mousquetaires ainsi que, le cas échéant, la proposition de EP Global Commerce".

 Céline Toni