Le cabinet de conseil et d’audit BM&A a annoncé le lancement de sa nouvelle solution d’audit et de contrôle interne digitalisée, geoficiency. Concomitamment, il annonce la filialisation de son activité d’édition de logiciels au sein d’une structure dédiée, Sixthfin, ainsi qu’un financement complémentaire de cette activité de 3 millions d’euros.

 L’idée de geoficiency est de mettre à disposition des clients une plateforme collaborative d’audit et contrôle interne, quel que soit le pays, quel que soit leur volume, leur provenance, l’origine de leur plan comptable ou le type d’organisation. "S’il y avait différents médecins dans une société, nous serions le département de radiologie. Avec geoficiency, tous les angles de vue sont mis à disposition de différentes fonctions de l’entreprise pour contrôler, analyser les données et partager les résultats", illustre Jean-Marc Allouët, CEO de SixthFin, la filiale de BM&A nouvellement créée.

La singularité d’une fintech intégrée 

Pour les cabinets d’audit et de conseil, la tendance à la digitalisation est porteuse d’une double opportunité : un gain de temps et un traitement plus exhaustif de la donnée. BM&A a fait le choix de développer et de commercialiser sa propre solution en y intégrant son expertise métier et en lançant GEO une "intelligence augmentée des services de comptabilité" dès 2020. À ce jour, la solution geoficiency a été implantée chez 25 groupes dans 50 pays différents. Parmi eux, Saint-Gobain, Eaux de Marseille, Aéroports de Paris, Somfy, Elior ou encore Edenred.

Accélération à l’international

Sollicitée pour la mise en conformité des dispositifs de contrôle comptable avec la loi Sapin 2, dans un contexte d’augmentation des contrôles de l’AFA (l’Agence française anticorruption), la plateforme SaaS répond de manière plus globale aux problématiques de digitalisation de l’audit et du contrôle interne, notamment dans un contexte de digitalisation des fonctions finance, de recherche d’efficience, de pénurie de ressources ou de renforcement des dispositifs de lutte contre la fraude. "Ce n'est pas simplement un changement de nom, c’est une nouvelle solution, geoficiency répond à un besoin de marché de façon plus large. Nous avons revu tout le volet technologique pour augmenter la puissance de la plateforme, réduire considérablement les temps de traitement et développé de nouvelles fonctionnalités métier axées sur le travail collaboratif", explique Erwan Lirin, CEO de BM&A. Le groupe a apporté la tranche de financement complémentaire de 3 millions d’euros pour supporter l’expansion de geoficiency en France et à l’international. 

 

photo : Erwan Lirin, CEO de BM&A, Jean-Marc Allouët, CEO de SixthFin et COO geoficiency

CT