Personnage atypique et haut en couleur, Steve Ballmer fait carrière et fortune à la tête de Microsoft de 2000 à 2014. Sixième milliardaire mondial du top 400 de Forbes, il est notamment connu sur Internet pour ses nombreux accès de folie sur scène.

Si le nom de Steve Ballmer ne vous évoque rien, il est pourtant bien connu outre-Atlantique. Né à Détroit en 1956, d’un père suisse et d’une mère soviétique, le jeune homme se fait rapidement remarquer par son goût prononcé pour les mathématiques. Entré à Harvard, il fait la rencontre de sa vie: Bill Gates. Il commence un MBA à Stanford avant de céder aux demandes de son ami et de finalement abandonner ses études pour entrer chez Microsoft en 1980.

Alter ego de Bill Gates

Steve Ballmer accède au poste de président de l’entreprise en 1998. S’il en a d’abord le titre, l’homme d’affaires n’en a pas toutes les prérogatives, ce qui abîme sa relation avec Bill Gates. Après plusieurs querelles médiatisées entre les deux hommes, Steve Ballmer devient directeur général en 2000. Et c’est sous son impulsion que Microsoft décolle ! L’éditeur de logiciel parvient notamment à s’imposer dans le monde de l’entreprise grâce à des outils comme Sharepoint, Dynamics CRM ou encore Windows Server. Ce parti pris permet à Microsoft de doubler ses profits et de tripler son chiffre d’affaires, mais également de passer de 40 000 employés en 2000 à près de 130 000 en 2014, lors du départ à la retraite de son CEO. Si Microsoft devient le premier éditeur de logiciel mondial grâce à Steve Ballmer, il essuie également quelques échecs. Après s’être démené plusieurs années pour s’aligner avec Apple et Google sur le plan de la téléphonie mobile, le géant s’incline.

Il est fait chevalier de la Légion d'honneur en 2011

À la sixième place de l’édition 2020 des 400 plus grands milliardaires de Forbes, la fortune de Steve Ballmer s’élève à 73 milliards de dollars en octobre 2020. Un chiffre qui ne cesse d’augmenter, car l’homme d’affaires multiplie les investissements dans divers domaines, notamment dans le sport.

Le sens du spectacle

Extravagant, bouillonnant, Steve Ballmer correspond parfaitement au cliché que se font les Européens de l’homme d’affaires américain. Sa personnalité haute en couleur, en décalage avec ses fonctions l’a rendu très populaire aux États-Unis. Sur Internet, des dizaines de vidéos du businessman sont devenues virales et certaines sont même parodiées par les internautes. Fausses publicités hilarantes vantant les mérites de Microsoft, ou encore conférences de présentation de nouveaux produits où le PDG apparaît en transe, transpirant, hurlant et courant d’un bout à l’autre de la scène : nul doute que Steve Ballmer a le sens du spectacle !

En 2014, le milliardaire met 2 milliards d’euros sur la table pour acquérir l’équipe de basket des Los Angeles Clippers

Et le show continue. En 2014, le milliardaire met 2 milliards d’euros sur la table pour acquérir l’équipe de basket des Los Angeles Clippers. Toujours en 2014, Steve Ballmer met son humour ainsi que ses talents au service d’Arnold Schwarzenegger et se lance comme son conseiller personnel dans l’émission de télévision The Celebrity Apprentice.

Outre son goût pour le show, Steve Ballmer profite de son temps libre pour s’engager dans de nouvelles causes. Il donne plus de 2 milliards de dollars à un fonds d’investissement destiné à sortir les Américains de la pauvreté. En 2018, l’ancien dirigeant de Microsoft investit 59 millions de dollars dans "social solutions", pour la fabrication de logiciels à destination des organismes sans but lucratif et des agences gouvernementales.

Laura Breut

Classements

Trouver les acteurs & informations qui vous aideront

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail

GUIDES ET CLASSEMENTS