Rémy Heitz succède à François Molins, magistrat emblématique qui prend sa retraite. Nommé le 2 juillet 2023, il a pris ses fonctions de procureur général près la Cour de cassation le 3. Le magistrat nancéien a commencé sa carrière en 1989 et est passé par quelques cabinets ministériels.

Le 3 juillet 2023, Rémy Heitz a été installé dans ses fonctions de procureur général près de la Cour de cassation. Le magistrat prend la suite de François Molins, qui a occupé le prestigieux poste pendant cinq ans entre 2018 et 2023.

Rémy Heitz naît à Nancy en 1963. Vingt-cinq ans plus tard, il entame sa vie professionnelle au tribunal de grande instance de Pontoise en qualité de substitut du procureur. C’est le début d’une carrière qui donnerait presque le tournis : chef de bureau de la justice pénale et des libertés individuelles au ministère de la Justice entre 1995 et 1999, procureur au tribunal de grande instance de Saint-Malo – à l’époque de la mystérieuse affaire de la disparition du docteur Godard et de sa famille –, vice-procureur au tribunal de grande instance de Paris depuis septembre à partir de 2001, conseiller technique pour la justice du Premier ministre Jean-Pierre Raffarin en 2002… Les Français lui prêteront le surnom de “M. Sécurité Routière” à la faveur d’une nomination comme délégué interministériel à la sécurité routière et directeur de la sécurité et de la circulation routières (DSCR) sous la présidence Chirac de 2003 à 2006.

Le magistrat poursuit sa course au sein des institutions de la République. Il retrouve le ministère de la Justice en 2006 et devient directeur de l’administration générale et de l’équipement. Deux ans plus tard, c’est avec le parquet qu’il renoue en prenant la tête de celui de Metz. En 2010, Rémy Heitz est nommé présent du tribunal de grande instance de Bobigny où il passe cinq ans avant de rejoindre la cour d’appel de Colmar. Il la préside de 2015 à 2017. Puis retour à Paris où il prend les commandes de la direction des affaires criminelles et des grâces – comme directeur donc. En novembre 2018, Rémy Heitz marche pour la première fois dans les pas de François Molins. Il lui succède aux fonctions de procureur de Paris. En septembre 2021, il devient procureur général près la cour d’appel de Paris.

Le Nancéien est également actif dans l’écosystème de la magistrature. Il préside la formation du Conseil supérieur de la magistrature compétente à l’égard des magistrats du parquet et est le vice-président du conseil d’administration de l’École nationale de la magistrature. Le nouvel occupant de ce poste clef de la justice française porte à sa veste quelques distinctions : il est Chevalier de la Légion d’honneur et officier de l’Ordre national du Mérite.

Un défi potentiel parmi ceux qui attendent le nouveau procureur près la Cour de cassation ? La gestion de l’éventuel renvoi du garde des Sceaux, Éric Dupond-Moretti, devant la Cour de justice de la République (CJR) pour prises illégales d’intérêt. Pour ce qui est du travail de routine, le chef du parquet général, accompagné de la cinquantaine de magistrats qui le compose, aura, selon les termes de la loi, à rendre "des avis dans l’intérêt de la loi et du bien commun“.

Anne-Laure Blouin

Prochains rendez-vous

28 mars 2024
Le Forum des Carrières Juridiques
La grande Jobfair du droit
EXPOSITION ● KEYNOTE ● REMISE DE LABELS

Voir le site »

25 juin 2024
Leaders League Alliance Summit
L'événement qui rassemble le meilleur du Corporate, du monde juridique et de l'innovation
CONFÉRENCES ● DÉJEUNER D'AFFAIRES  LEGALTECH SHOW ● REMISE DE PRIX   COCKTAIL 

Voir le site »

02 octobre 2024
Sommet du Droit en Entreprise
La rencontre des juristes d'entreprise
DÉJEUNER ● CONFÉRENCES ● DÎNER ● REMISE DE PRIX

Voir le site »
Classements

Trouver les acteurs & informations qui vous aideront

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail

GUIDE ET CLASSEMENTS

> Guide 2023