Gaillard Banifatemi Shelbaya Disputes se renforce en matière de corruption et de recouvrement d’avoirs avec l’arrivée de Safya Akorri. L’avocate pénaliste rejoint le cabinet d’arbitrage en qualité d’of counsel.

Le cabinet Gaillard Banifatemi Shelbaya Disputes recrute Safya Akorri. Le profil pénaliste de l’avocate constitue un nouvel atout en matière d’arbitrage impliquant des problématiques anticorruption et de droit pénal. Safya Akorri accompagnera également le développement de la pratique de recouvrement d’avoirs du cabinet dirigée par son cofondateur du cabinet, Benjamin Siino. Son arrivée entérine l’alliance entre arbitrage et droit pénal établie par Gaillard Banifatemi Shelbaya Disputes.

Compétente en criminalité financière, en diffamation et, plus largement, en droit pénal français et international, Safya Akorri possède une solide expérience de terrain. Élue deuxième secrétaire de la Conférence des avocats du barreau de Paris en 2018, elle a participé à des affaires pénales sensibles et médiatisées (notamment celles des attaques terroristes du Bataclan et de Nice) en tant que commis d’office. Safya Akorri commence en tant que juriste en droit de l’arbitrage international chez Shearman & Sterling entre 2009. Elle y reste deux ans avant de rejoindre Vigo. En 2014, elle exerce la profession de manière indépendante. Deux ans plus tard, elle est associée du cabinet de droit pénal Akorri & Boutron-Marmion, et ce, jusqu’en 2019. Diplômée en droit international public de l’université Panthéon-Assas et de Sciences Po, l’avocate a elle-même enseigné cette matière à l’École de droit de Sciences Po.

 Anne-Laure Blouin

Classements

Trouver les acteurs & informations qui vous aideront

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail

GUIDE ET CLASSEMENTS