À l’occasion du trentième anniversaire de De Pardieu Brocas Maffei, Emmanuel Fatôme, managing partner du cabinet, et Joanna Gumpelson, membre du directoire du cabinet et associée au sein du département restructuring, reviennent sur une année 2022 riche.

 Décideurs. Quel bilan dressez-vous de l’activité du cabinet en 2022 ?

Emmanuel Fatôme. L’année 2022 a été une excellente année durant laquelle l’activité du cabinet a été soutenue avec une poursuite de notre croissance. Ce sont des motifs de satisfaction. Cette année, nous avons pu intervenir sur des dossiers majeurs et de place mobilisant de nombreuses expertises du cabinet.

Joanna Gumpelson. Le cabinet est composé de départements dont l’expertise est largement reconnue, notamment en financement, en corporate M&A, en immobilier, en restructuring, en antitrust, en fiscalité, en contentieux, en droit de l’énergie ou encore en droit social. Nous travaillons également beaucoup avec nos correspondants étrangers, ce que nous aimons faire et savons bien faire. Notre cabinet fonctionne en sachant conjuguer les expertises et les talents de tous. 

 

"Toutes les équipes sont à la fois au premier plan dans leurs domaines de compétences et en soutien des autres expertises"

 

Emmanuel Fatôme. L’année 2022 fut une année compliquée en termes de contexte économique : la hausse des taux et des prix des matières premières a suscité des questions et parfois un attentisme de la part de certains clients et cela a eu pour conséquence qu’un certain nombre de transactions n’ont pas été menées à leur terme. De nombreux cabinets de la place ont connu la même chose. Mais, dans ce contexte compliqué, le cabinet a fait preuve d’une grande résilience et a démontré sa capacité à faire face à des conditions de marché difficiles. Cela tient notamment à la grande diversité de nos compétences et au fait que toutes les équipes sont à la fois au premier plan dans leurs domaines de compétences et en soutien des autres expertises. Dans un contexte économiquement incertain, cela nous permet de conserver une activité soutenue. Outre la mutualisation de nos compétences, notre grande résilience tient également à notre capacité d’intervenir aussi bien sur des opérations large cap que sur des opérations mid cap qui sont, elles, restées très nombreuses.

Joanna Gumpelson. Notre force c’est aussi la très grande fidélité des clients que nous accompagnons depuis longtemps. Nous suivons les entreprises à toutes les étapes de leur développement et de leur croissance, ainsi que lors de restructurations éventuelles. Nous travaillons avec beaucoup de nos clients depuis plus de quinze ans.

 

"Nous avons procédé à plusieurs promotions internes d’associés cette année, ce qui fait partie de l’ADN du cabinet"

 

Votre structure fêtera cette année ses 30 ans et vous êtes reconnus comme une référence sur la place. Quelle est la recette de votre succès ?

Emmanuel Fatôme. Depuis longtemps, le cabinet occupe une place prééminente en matière de droit bancaire et de droit financier. L’activité de M&A a également toujours été importante et reconnue, de même que celle de notre équipe immobilier. Depuis quelques années, nos équipes de restructuring et d’antitrust ont considérablement gagné en notoriété sur le marché et sont désormais des ­références.

Joanna Gumpelson. Cette place privilégiée, le cabinet l’occupe depuis plus de vingt ans déjà. Je me souviens que lorsque j’ai débuté ma collaboration chez De Pardieu Brocas Maffei, le cabinet était déjà une référence dans ces domaines.

Emmanuel Fatôme. Outre les domaines d’expertise historiques du cabinet, s’est ajouté, progressivement et avec succès, un savoir-faire dans différents domaines et notamment en droit de l’énergie. Il s’agit là d’un sujet stratégique et pour lequel nos clients manifestent un fort intérêt. La pratique du cabinet en matière de droit social est également de premier ordre, elle a toujours existé mais a connu ces dernières années un fort développement. De la même manière, notre activité en droit fiscal s’est fortement développée ces cinq dernières années en matière de fiscalité corporate et de private equity. Nous investissons également beaucoup et de façon transverse sur l’ensemble des problématiques ESG. Il s’agit de sujets essentiels pour nos clients pour lesquels nous combinons les compétences de nos spécialistes en droit de l’énergie, en financement, en droit social, en regulatory et en droit immobilier. De façon plus large, nous savons et aimons croiser et conjuguer les savoir-faire de nos équipes sur les thématiques importantes pour nos clients. Tout ceci nous conduit à être en constante évolution pour anticiper puis répondre aux problématiques de nos clients.

 

"Nous avons toujours eu à cœur que nos collaborateurs s’épanouissent au cabinet. Cela passe par un souci constant d’entretenir le lien entre nos équipes et d’intégrer et de former les plus jeunes"

 

Votre association s’est enrichie durant l’année passée, comment se passe le développement interne de votre cabinet ?

Joanna Gumpelson. Nous avons effectivement procédé à plusieurs promotions internes d’associés cette année, ce qui fait partie de l’ADN du cabinet. Parmi nos associés, un nombre important sont des avocats qui ont débuté leur carrière au cabinet puis ont su grandir au sein de notre structure pour y développer leur pratique et s’y épanouir. Nicolas Bricaire, Marie-Caroline Fauchille Casset, Matthieu Candia et Grégoire Balland sont ainsi devenus associés cette année au sein des départements de droit immobilier et de corporate/M&A/private equity. Nous avons également accueilli cette année Étienne Boursican en droit boursier et Alexandre Vermynck en contentieux. Nous nous réjouissons de ces deux ­arrivées.

Emmanuel Fatôme. Nous avons une association qui est très stable et soudée, et nous avons toujours eu à cœur de développer nos talents et de les promouvoir. Ceci se traduit par un nombre important, au fil des ans, de promotions internes. Bien sûr, quand des opportunités et des profils correspondent à nos projets de développement et à notre ADN, nous savons également recruter en externe. C’est ce que nous avons fait avec Étienne Boursican et avec Alexandre Vermynck, avec lesquels l’alchimie a fonctionné dès le début. Nous avons une forte capacité d’intégration des nouveaux arrivants, qu’il s’agisse d’associés ou de collaborateurs. Rien que l’année dernière, nous avons recruté 19 collaborateurs et nous continuons de croître. Notre objectif est de dimensionner les équipes pour servir nos clients et accompagner la croissance du cabinet. 

Avez-vous des sujets d’actualité particuliers ?

Joanna Gumpelson. Cette année et après une période Covid pénible pour tous, nous nous sommes particulièrement attachés à renouer des liens étroits avec nos collaborateurs en multipliant les moments d’échange et de partage.

 

Emmanuel Fatôme, Managing Partner, De Pardieu Brocas Maffei

Joanna Gumpelson, associée, De Pardieu Brocas Maffei

Prochains rendez-vous

2 juillet 2024
SAFE
Le nouveau rendez-vous du risk management et de la responsabilité
CONFÉRENCES ● EXPOSITION ● COCKTAIL

25 juin 2024
Leaders League Alliance Summit
L'événement qui rassemble le meilleur du Corporate, du monde juridique et de l'innovation
CONFÉRENCES ● DÉJEUNER D'AFFAIRES  LEGALTECH SHOW ● REMISE DE PRIX   COCKTAIL 

Voir le site 

02 octobre 2024
Sommet du Droit en Entreprise
La rencontre des juristes d'entreprise
DÉJEUNER ● CONFÉRENCES ● DÎNER ● REMISE DE PRIX

Voir le site »

02 octobre 2024
Rencontres du Droit Social
Le rendez-vous des acteurs du Droit social
CONFÉRENCES ● DÉJEUNER  

Voir le site »

GUIDE ET CLASSEMENTS

> Guide 2024