Créée en janvier 2022, Novirtuoses Consulting est née d’une conviction portée par Laurent Novi : trouver le meilleur manager de transition pour un client exige une approche sur mesure. Le fondateur explique la création de sa structure et sa conception du métier.

Décideurs. Pourquoi avoir créé Novituoses Consulting ?

Laurent Novi. Après un parcours professionnel de plus de quinze ans, d’abord à la direction des achats corporate de Veolia Energie, puis au sein des cabinets Michael Page et Fitch Bennett Partners, j’ai souhaité sauter le pas de l’entreprenariat au vu de mes performances personnelles. Ainsi, j’ai fondé ma marque : Novirtuoses Consulting, un cabinet spécialisé en management de transition et en executive search. Je souhaite exercer ce métier en restant indépendant car cette autonomie me semble cruciale pour satisfaire au mieux les clients et être performant face à la concurrence.

Comment travaillez-vous ?

C’est un métier de réseaux. Depuis que j’ai commencé dans ce métier, j’ai tâché jour après jour de me mettre en relation avec le maximum de managers de transition. Ils sont un peu plus de 6 000 actuellement, en France, tous métiers confondus, et je dois dire qu’aujourd’hui je connais 90 % d’entre eux si ce n’est plus !
La population des primo-accédants est à peu près de la même taille et je maîtrise les outils digitaux qui me permettent d’aller chercher les bons profils très rapidement.
Exercer ce métier seul, c’est également avoir la possibilité de ne sous-traiter aucune étape du processus de recherche. Je recherche moi-même les CV et les analyse. On cherche, certes des compétences, mais tout autant une personnalité qui correspondra à un client. Qui de mieux placé que celui qui connaît parfaitement ses clients pour trouver le meilleur candidat apte à répondre à ses problématiques ?
La matière première de notre métier c’est le candidat. Il faut de l’expérience et du temps pour sélectionner le bon, explorer tous les réseaux et n’oublier personne. C’est une étape bien souvent négligée, et pourtant la solution se trouve quelque part, il y en a toujours une ! Négliger cette étape clé par manque de rigueur peut vous faire perdre une mission.
Je souhaite donc ne rien déléguer : de la présélection des candidats jusqu’au suivi des missions, j’offre le fruit de mon expérience passée avec aujourd’hui un track record de plus de 240 missions réalisées avec succès, tous métiers confondus.

"La matière première de notre métier, c’est le candidat"

N’avez-vous pas peur de la concurrence dans ce marché en forte expansion ?

Non, je suis un compétiteur et j’aime ce métier en partie pour ça. Notre profession est une course contre le temps. Nos clients connaissent une situation d’urgence à laquelle il faut répondre dans les meilleurs délais et avec le candidat adéquat. En réalité, être seul me permet de ne pas perdre de temps avec d’autres acteurs en interne. Je suis affranchi de la gestion, bien souvent compartimentée d’un processus de recherche et je gagne un temps précieux. Je suis maître du processus de A à Z. J’offre donc une réactivité sans pareille. Par ailleurs, je n’ai pas à rémunérer une structure de coûts importante, de ce fait, les budgets que je propose sont hypercompétitifs. Tout le monde est gagnant !

Avez-vous une dernière chose à ajouter ?

Ma profession requiert de la technique et de l’expérience pour comprendre aux mieux les problématiques des clients. Une capacité d’écoute, d’empathie et d’analyse des autres pour choisir au mieux le meilleur candidat pour un client donné. Mais aussi beaucoup de feeling ! Cette qualité impalpable qui fait que l’on privilégiera un profil plutôt qu’un autre parce qu’au delà de tous les autres paramètres, il nous semble que ce candidat est fait pour ce client. C’est ce qui fait la beauté de notre métier. On travaille sur de l’humain, on doit donc faire confiance à notre ressenti personnel ! Cette appétence, on l’a ou on ne l’a pas. Avec le temps j’ai appris à me faire confiance. On ne s’improvise pas recruteur par hasard.
Je n’aurais pas pu franchir le cap de l’entrepreunariat sans avoir bénéficié de mes différentes expériences en tant que salarié, ni avoir fondé un réseau solide. Mais à présent, je sais que pour offrir du sur-mesure et être le plus performant possible, être seul constitue un atout et une force.

Classements

Trouver les acteurs & informations qui vous aideront

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail

GUIDE ET CLASSEMENTS