Portée par un investissement de 5,7 milliards d'euros financé en partie par l’État, avec, à la clé, la création de plus de 1000 postes, la méga-usine répondra à une demande grandissante en puces électroniques. Annoncé lors du sommet "Choose France", l’accord entre le franco-italien STMicroelectronics et l’américain GlobalFoundries constitue une avancée concrète vers l'autonomie stratégique.
Classements

Trouver les acteurs & informations qui vous aideront

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail

GUIDES ET CLASSEMENTS