Selon une étude Oxfam, basée sur les données de Forbes, la fortune nette amassée par ces neufs personnalités, liées au secteur pharmaceutique, atteint les 19,3 milliards de dollars. L’ONG s’appuie sur ces chiffres pour tenter de faire avancer le débat sur la levée de brevets.

Si la crise liée à la Covid-19 ébranle l’économie mondiale, certaines industries s’en sortent mieux que d’autres. C’est notamment le cas du secteur pharmaceutique qui, en apportant sa pierre à la lutte contre le virus, s’est enrichi. Selon une étude menée par l’ONG Oxfam, à partir des données de Forbes, les vaccins contre le coronavirus ont fait neuf nouveaux milliardaires. À commencer par Stéphane Bancel, le PDG français de la biotech Moderna, dont la fortune est estimée à 4,3 milliards de dollars. Si le dirigeant se hisse à la 23e place du classement Forbes c’est notamment parce qu’il possède 8,7 % des parts du laboratoire qui fabrique l’un des vaccins contre la Covid-19.

Stéphane Bancel est suivi, dans la liste établie par Oxfam, par Ugur Sahin, PDG et cofondateur de BioNTech (la société qui fait équipe avec Pfizer sur un autre vaccin) dont la fortune atteint les 4 milliards de dollars. Le classement inclut également deux investisseurs et fondateurs de Moderna ainsi que le président du groupe, Noubar Afeyan, et celui de Rovi, une entreprise qui collabore avec Moderna afin de produire et d’expédier les vaccins.

Faire avancer les pourparlers internationaux

La fortune nette cumulée par les neuf milliardaires cités par Oxfam avoisine les 19,3 milliards de dollars. "La richesse de ces milliardaires, amassée grâce aux vaccins, vient des bourses mondiales qui font grandement augmenter le cours des groupes pharmaceutiques détenant le monopole sur les vaccins contre la Covid et espérant tirer d’énormes bénéfices de cette situation de monopole", commente Oxfam, qui estime que cette somme accumulée pendant la crise permettrait de vacciner 1,3 fois l’ensemble des pays à faible revenus.

"Il faut également ajouter que huit milliardaires – qui ont de vastes portefeuilles d’actions dans les sociétés pharmaceutiques produisant les vaccins contre la Covid-19 – ont vu leur richesse combinée augmenter de 32,2 milliards de dollars, soit assez pour vacciner toute la population indienne", précise l’ONG.

Huit milliardaires ont vu leur richesse combinée augmenter de 32,2 milliards de dollars

Ce document est publié en amont du sommet mondial de la santé, organisé conjointement par l’Italie et la Commission européenne et qui se tiendra à Rome le 21 mai. À cette occasion, les dirigeants du G20, les responsables d’organisations internationales et régionales ainsi que les représentants d’organismes de santé partageront leurs enseignements tirés de la pandémie. Ils élaboreront et approuveront une "déclaration de Rome" pour énoncer une série de principes, orientant la coopération et l’action afin de prévenir de futures crises sanitaires.

La question de la levée des brevets des vaccins anti-Covid fait partie des préoccupations d’Oxfam qui souhaite que le sujet soit soutenu clairement par des pays comme la France lors de la prochaine réunion de l’OMC les 8 et 9 juin prochains.

Olivia Vignaud

Classements

Trouver les acteurs & informations qui vous aideront

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail