Nouvelle gouvernance, nouvelles ambitions. Rémy Boulesteix, Associé, responsable des activités Deal Advisory et Vincent Delmas, Associé, responsable des activités Transaction Services de KPMG France, ont désormais l’objectif d’asseoir le statut de leader de leurs équipes tout en ouvrant la voie à de nouveaux développements.

Décideurs. 2021 est l’année des changements chez KPMG France. Comment se structurent les activités de conseil en transactions ?

Rémy Boulesteix. Notre gouvernance évolue en effet. Jusqu’alors en charge des activités de conseil, Axel Rebaudières devient directeur général de KPMG France, et j’ai le plaisir de lui succéder à la tête des activités Deal Advisory, qui regroupent l’ensemble des services autour des opérations de croissance (Transactions, Restructuring & Turnaround, Corporate Finance, c’est-à-dire le M&A, l’évaluation et les financements, Intégration & Séparation, Forensic qui regroupe SPA, arbitrage et investigations Capital Markets Advisory et Economics (économie de la concurrence et de la régulation), auxquelles s’ajoutent désormais les aspects stratégiques avec l’entité Global Strategy Group. Vincent Delmas, quant à lui, prend la tête des activités Transaction Services, dont il dirigeait le business development depuis 5 ans à mes côtés.

La stratégie vient donc compléter vos activités historiques autour du "Deal" ? 

R. B. C’est une avancée majeure dans notre modèle. L’expérience nous a montré à quel point il était important d’intégrer la réflexion stratégique à l’exécution opérationnelle de notre offre. Avec les équipes "Global Strategy Group", nous renforçons l’accompagnement de nos clients dans le diagnostic stratégique d’une transaction, l’élaboration de leurs plans de développement, afin d’apporter plus de valeur ajoutée aux acquéreurs ou aux financeurs.

Décideurs. Ces équipes renforceront donc en priorité les activités transactions ?

R.B. Pas seulement. Leur action permettra aussi de renforcer la portée de nos échanges avec des fonds ou des participations, en apportant également aux offres que proposent les autres équipes "Deal", dont Restructuring & Turnaround, des leviers de développement additionnels autour de l’efficacité commerciale et opérationnelle. De même, dans le cadre d’une intégration, GSG renforce aujourd’hui la proposition de valeur de KPMG France avec des modules sur l’offre produits ou le pricing.

Vincent Delmas. Notre équipe Transactions Services est aujourd’hui la plus complète du marché, avec une vingtaine d’associés et près de 250 professionnels, rassemblés autour d’une culture d’entreprise qui encourage en permanence les échanges et la collaboration avec les autres équipes à l’instar de Global Strategy Group pour la stratégie, mais pas seulement : de nombreuses synergies existent et font notre force sur le marché avec les équipes fiscales et sociales de KPMG Avocats, ou encore les équipes IT notamment. Tout est fait pour accompagner nos clients sur l’ensemble de leurs problématiques, quels que soient leurs enjeux.

"Notre équipe Transactions Services est aujourd’hui la plus complète du marché" V. Delmas

Décideurs. Cet accompagnement s’adresse en priorité aux grands comptes ?

V.D. Non, si nous accompagnons en effet de grands groupes, nous n’en oublions pas notre ancrage mid-market historique, avec un positionnement ETI très puissant. Qu’une opération pèse 10 millions ou 10 milliards d’euros, nous sommes fiers de lui apporter le même niveau de perfection et d’expertise dans les due diligences.

R.B. Ce que vient de dire Vincent est très important et structurant pour notre ADN et nos valeurs. C’est dans l’écoute et l’apprentissage permanents, acquis grâce à la grande variété de situations rencontrées, que nous avons fondé l’excellence de notre pratique. Nos clients ETI, grands groupes et private equity (small, mid et large caps) reconnaissent la capacité des associés et de leurs équipes à anticiper leurs besoins lors des différentes étapes de la transaction. Plus largement, et au-delà des travaux de due diligence, tous ont à cœur d’apporter d’autres contributions telles que la production de benchmarks sectoriels, de veilles techniques ou de contenus à valeur ajoutée face aux conséquences de la Covid pour les entreprises.

Justement, 2020 a été à tout point de vue une année "remarquable". Quels ont été les effets de la Covid sur vos activités ?

R.B. La complémentarité de nos offres s’est avérée un réel atout à l’heure d’accompagner l’ensemble des problématiques mais aussi des opportunités pour nos clients dans cette période. Nous préférons refuser une mission ou la décaler plutôt que de ne pas être en pleine capacité de l’accompagner afin d’en maximiser la valeur. Cela le marché le sait, et le reconnaît.  

V.D. Malgré le contexte et je crois que c’est assez inédit sur le marché, nous avons pu maintenir notre chiffre d’affaires au plus fort de la crise. Aujourd’hui, nous sommes en croissance. Cela confirme la confiance des dirigeants et des investisseurs dès qu’il s’agit de les accompagner dans leurs opérations les plus structurantes. Nous faisons tout pour optimiser leur probabilité d’aller au bout d’un process d’acquisition, en les aidant à faire face à l’ensemble des situations. Dans la prévention, le diagnostic ou l’urgence, l’implication des associés auprès des équipes et des clients s’est particulièrement révélée cette année.

"C’est dans l’écoute et l’apprentissage permanents, acquis grâce à la grande variété de situations rencontrées, que nous avons fondé l’excellence de notre pratique" R. Boulesteix

Quelles sont les ambitions de ce nouveau projet ?

R.B. Cette nouvelle équipe s’inscrit dans la continuité de la stratégie conduite par Axel Rebaudières, qui a construit un pôle d’activités particulièrement efficace. Notre ambition est de renforcer encore notre place de leader sur le marché français, reconnue cette année par l’ensemble des classements de place. Nous continuerons d’améliorer le service apporté à nos clients en leur donnant accès à des équipes toujours plus spécialisées, aguerries, complémentaires et ce, quelle que soit la taille des opérations, leur secteur ou leur typologie. La création de valeur doit être au cœur de nos réflexions au même titre que la maîtrise du temps et du risque d’exécution.

V.D. Cet accompagnement en la matière est le moteur de l’intégration du pôle Stratégie mais aussi des experts des questions ESG, qui accompagnent les entreprises et les investisseurs vers la construction d’un nouveau modèle d’entreprise et de société à impact, en conciliant les enjeux économiques, humains, sociétaux et environnementaux dans leurs stratégies d’investissement.

Un projet fondé donc sur la création de valeur…

R.B. Exactement. C’est la diversité et la richesse des expertises qui permettent de créer cette valeur supplémentaire, sur toute la chaîne des opérations de croissance de nos clients. Cette diversité est également au cœur de nos enjeux et de notre projet d’entreprise.

V.D. Créer de la valeur, c’est aussi mieux faire parler les informations de nos clients, au-travers d’analyses plus poussées. Nous investissons en permanence dans de nouveaux outils basés notamment sur l’intelligence artificielle, tout en recrutant des profils de data scientists intégrés aux équipes pour continuer d’optimiser le processus de création de valeur, à plus long terme. Ces outils nous permettent d’ores et déjà d’apporter de nouveaux éclairages en matière de gisements ad hoc auprès des cibles et participations de nos clients : des innovations qui renforcent aussi en amont la vitesse et la profondeur d’exécution de nos équipes.

Propos recueillis par Alexis Valero

Classements

Trouver les acteurs & informations qui vous aideront

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail

GUIDES ET CLASSEMENTS