Cabinet de gestion de patrimoine indépendant, Scala Patrimoine s’investit en faveur de la transition énergétique en lançant le prix de la Finance verte, récompensant les sociétés de gestion à la pointe en matière d’environnement ainsi que sur un fonds climat.

Pourquoi avoir lancé le Prix de la Finance verte ? 

Nous sommes engagés en faveur d’une finance plus transparente, plus responsable. Nous avons à cœur d’accompagner nos clients dans le cadre d’investissements durables qui viennent soutenir la transition énergétique et la protection de l’environnement. C’est dans ce contexte que nous avons souhaité, aux côtés des équipes de Décideurs Magazine, organiser le Prix de la Finance verte. Un trophée destiné à récompenser une société de gestion dans le cadre de son travail pour accompagner la transition énergétique. 

Comment s’organise l’événement ? 

Il est structuré autour de deux temps forts. Le premier moment important est celui de l’audit. Les membres du jury étudient ainsi les dossiers confidentiels remis par les sociétés de gestion présélectionnées pour mieux comprendre comment elles agissent en faveur de la transition climatique. Le deuxième temps fort repose sur un débat lancé entre les membres du jury et les sociétés de gestion. À l’issue de ces échanges, le jury délibère avant de rendre sa décision. 

Pour la première édition, nous ne pouvions rêver d’un jury plus prestigieux. Celui-ci a, en effet, été placé sous la présidence de Jacques Attali, président de la Fondation Positive Planet. Je tiens à remercier l’ensemble des membres du jury, présents à nos côtés : Pauline Becquey de Finance for Tomorrow, Olivia Blanchard de l’association des Acteurs de la finance responsable, Lydia Feghloul de Nova Practice, Marie-Anne Vincent de Carbon4 Finance et Emmanuel du Ché d’Eligest. Le Trophée d’Or 2021 a été décerné à Sycomore AM tandis qu’Ecofi a été récompensé d’une mention spéciale.  

Quel est le rôle des intermédiaires financiers dans le financement d'une économie bas carbone ? 

Nous avons la conviction que les family offices, les banques et les conseillers en gestion de patrimoine ont un rôle central à jouer dans le financement de la transition énergétique. Ils sont, en effet, en première ligne pour accompagner leurs clients à investir dans des entreprises vertueuses qui participeront à la construction du monde de demain. 

Vous avez également créé, en partenariat avec la société de gestion Ecofi, un fonds climat  appelé Scala Conviction Environnement. Pour quelles raisons ? 

Nos clients veulent donner du sens à leurs investissements et s’intéressent de près aux questions environnementales. La crise sanitaire a d’ailleurs suscité une véritable prise de conscience de leur part. L’une des dernières études publiées par Novethic traduit d’ailleurs assez bien ce phénomène.

"Les encours des fonds durables français ont été multipliés par dix en seulement deux ans"

Les encours des fonds durables français ont été multipliés par dix en seulement deux ans. Cette vague en faveur de la transition écologique représente des opportunités d’investissement historiques, à la fois pour accompagner les plus grands groupes dans leur transformation, mais aussi pour financer les entreprises innovantes engagées dans les éco-activités. 

Comment est investi le fonds ? 

Scala Conviction Environnement est un fonds ISR, solidaire et de partage positionné sur la thématique du climat. Celui-ci est investi selon le processus Ecofi "Impact ISR", avec l’exclusion de sociétés impliquées dans des controverses de certains secteurs d’activité et dont le siège social est situé dans un paradis fiscal. Les gérants réalisent une sélection de grandes entreprises mondiales responsables. Appliquant une gestion diversifiée, le portefeuille peut ainsi être investi sur des actions en direct et sur des obligations vertes pour 5 % à 10 % du fonds. Il est, par ailleurs, consacré au financement d’entreprises solidaires, et plus précisément à des entreprises non cotées à forte utilité sociale ou environnementale. Pour aller au bout de notre démarche, notre cabinet a souhaité que ce fonds puisse aussi disposer de son propre volet philanthropique. Une partie des frais de gestion est ainsi reversée au profit d'associations œuvrant à la protection de l’environnement. 

Classements

Trouver les acteurs & informations qui vous aideront

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail

GUIDE ET CLASSEMENTS