Associé de restructuring chez Hogan Lovells, Philippe Druon est un des 30 avocates et avocats du dossier L'Élite 2020.

Habituellement urgentiste, Philippe Druon pratique aujourd’hui la "médecine de guerre face au génocide des ETI et PME françaises" en pleine crise sanitaire. Homme de combats et de convictions, il se met au service des entreprises, de la sauvegarde de leurs emplois et milite pour leur droit à survivre et à exister. "À côté de ce que nous vivons, 2008 était une simple vaguelette", se souvient celui qui part au front auprès des pouvoirs publics pour porter la voix de ses clients en difficulté, dont il liste les secteurs sans y trouver une fin.

L’ancien associé de chez Weil Gotshal & Manges dirige, depuis avril 2019, les membres de l’équipe de restructuring de Hogan Lovells, dont il vante les mérites : "De grands professionnels, c’est-à-dire des personnes avec du cœur, du courage et de l’intelligence." Des qualités indispensables pour travailler sur des dossiers de restructuration marquants : Air Liberté, Swiss Air, Eurotunnel, Cœur Défense, Mory Team, Banque Lehman Brothers, General Motors France, SNCM, Autodistribution, SGD, Vivarte, Bourbon… C’est donc en connaissance de cause que Philippe Druon s’alarme sur le fait que "personne ne prenne conscience de l’effort insupportable qui est aujourd’hui demandé aux petites entreprises".

Ces valeurs et ces convictions, celui qui pratiquait la boxe à un haut niveau aimerait un jour les porter en politique ou les partager en se lançant dans l’écriture. Mais pour le moment, c’est le sauvetage des entreprises qui l’occupe à plein temps : "Il faut avoir le feu sacré pour exercer ce métier !" sourit enfin ce père de famille amoureux de culture japonaise. Ses moments de pause ? Ils ont lieu dans l’écurie où résident ses chevaux avec lesquels "on ne transige pas", concède-t-il

Classements

Trouver les acteurs & informations qui vous aideront

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail