L’ancienne responsable juridique France du groupe allemand GEA prend son indépendance pour offrir aux entreprises et à leurs cadres son expertise juridique en droit des affaires et compliance.

Avocate de formation, Stéphanie Caverot quitte le monde de l’entreprise dans lequel elle évolue depuis plus de 20 ans pour ouvrir son propre cabinet à Nantes. La SELARL Cabinet Caverot Avocat offre aux entreprises de toute taille et à leurs dirigeants et cadres un service de proximité en droit des affaires et compliance. "Je redeviens avocate et ainsi je vais pouvoir non plus conseiller un seul client mais plusieurs !, se réjouit Stéphanie Caverot. Je souhaite accompagner les dirigeants, les chefs de projet et les commerciaux lors de la négociation de leurs contrats, leur transmettre les fondamentaux de la culture juridique voire de la compliance." Un des enjeux pour de nombreuses petites entreprises dépassant le seuil de 50 salariés est en effet de créer un système d’alerte pour se conformer à la réglementation anticorruption. Surtout celles qui travaillent avec les grandes entreprises, de plus en plus rigoureuses dans la conformité de leurs sous-traitants.

Legal op’

Car, précédemment, Stéphanie Caverot était en charge du département juridique de GEA Group pour la France, dans lequel étaient intégrés à la fois la compliance et le legal operation, cette fonction importée des États-Unis visant à faire de la fonction juridique un business partner des dirigeants grâce à la fluidification des process et l’utilisation des outils digitaux. Celle qui a débuté sa carrière par des collaborations dans différents cabinets d’avocats français puis au Canada s’est vue confier son premier poste en entreprise chez Savoye. Elle a ensuite intégré Solystic en qualité de legal advisor and contract manager avant de rejoindre le groupe GEA, qui réunit 18 000 salariés. "À chaque fois, j’ai créé la fonction juridique de l’entreprise ou de la filiale que je rejoignais", se souvient celle qui prouve à nouveau son esprit entrepreneurial en choisissant de s’installer. À 51 ans, Stéphanie Caverot n’entend pas limiter son conseil aux entreprises de taille similaire à celles dans lesquelles elle a exercé. Elle s’adresse à l’ensemble du tissu économique nantais et plus large encore, tant dans la constitution d’un portefeuille de clients que d’un réseau de partenaires.

Pascale D'Amore

Classements

Trouver les acteurs & informations qui vous aideront

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail