En période de confinement, les notaires de France offrent des consultations téléphoniques du 1er au 10 avril.

À l’instar du Conseil national des barreaux (CNB) qui a mis en place le dispositif "Covid-19/Avocats solidaires" pour apporter une aide juridique aux professionnels et particuliers, c’est au tour de la profession notariale d’agir face à la pandémie. Si la période de confinement a obligé les études notariales à fermer, les notaires continuent de renseigner leurs clients sur les actes en cours ou en projet par mail ou sur les lignes téléphoniques de leurs offices. 

L’opération "36 20 dites notaire" permet d’apporter une aide juridique à un plus grand nombre de français de façon anonyme et gratuite : du lundi au vendredi, de 15h à 17h, les notaires de toute la France répondent aux questions en matière immobilière, de droit de la famille ou de l’entreprise. 

Si les avocats et notaires se sont mobilisés, c’est le cas aussi des administrateurs judiciaires et des mandataires judiciaires (CNAJMJ). Leur conseil national a mis en place "solidarité entreprises Covid", en partenariat avec le ministère de l’Économie et des Finances. Un numéro vert gratuit (le 0 800 94 25 64) a été créé le lundi 23 mars 2020 à destination des entreprises. Près de 200 administrateurs et mandataires judiciaires ont été mobilisés pour répondre aux questions de 1 200 entreprises portant essentiellement sur la mise en place du chômage partiel, les reports de charges ou encore les financements bancaires. Cette hotline est ouverte du lundi au vendredi de 10h à 17h. 

Massilva Saighi

Classements

Trouver les acteurs & informations qui vous aideront

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail

GUIDES ET CLASSEMENTS