Désormais dénommé Brunswick La Morinerie, le cabinet est spécialisé en contentieux des affaires.

Philippe Brunswick et Maxime de La Morinerie poursuivent l’aventure Brunswick. L’associé et son ancien collaborateur viennent de donner naissance au cabinet Brunswick La Morinerie. Les deux hommes ont développé une expertise en matière de litiges de haut de bilan incluant les litiges post-acquisition, les conflits d’actionnaires, les actions en responsabilité et les contentieux bancaires et financiers. Ils interviennent également en contentieux commerciaux, immobiliers ainsi qu’en restructuring (principalement côté créanciers et actionnaires). Le cabinet a également pour axe de développement les modes alternatifs de règlement des différends, dont la médiation.

Brunswick La Morinerie a par ailleurs conclu un partenariat avec FTMS, cabinet composé de huit associés et d’une vingtaine d’avocats. Créé il y a plus de 30 ans, FTMS assiste des grands groupes, des PME, ainsi qui leurs dirigeants, en contentieux, en conseil et en communication de crise. « S’appuyant sur leur notoriété respective dans la gestion des affaires complexes et sensibles, ce partenariat permettra aux deux structures de mutualiser leurs expertises et de développer des offres communes », selon le communiqué publié par Brunswick La Morinerie.

Des associés formés au droit et à la finance

Qui sont les deux associés ? Diplômé d’HEC Paris et titulaire d’un DESS de droit fiscal à l’université Paris V-Paris Descartes, Philippe Brunswick a passé trois ans aux États-Unis et au Canada. En France, il a commencé son activité́ professionnelle chez Hubert Lafont, administrateur judiciaire. Il a ensuite rejoint le cabinet Vaisse-Lardin & Associés où il est resté six ans, dont trois en tant qu’associé. Philippe Brunswick a créé Brunswick en 1989.

Pour sa part, Maxime de La Morinerie est titulaire d’une maîtrise en droit anglais de l’université Paris II-Assas en échange avec university college London et d’un master 2 en droit des affaires et de l’économie de l’université Paris I-Sorbonne. Il est également diplômé de l’EM Lyon (Msc in Management) et de l’IFOMENE (médiation). Maxime de La Morinerie a exercé successivement au sein des cabinets Clyde & Co, Jones Day et Brunswick.

Olivia Vignaud

Classements

Trouver les acteurs & informations qui vous aideront

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail