Leader mondial dans les thérapies de traitement des maladies génétiques rares, Biomarin enchaîne les succès. L’entreprise devrait passer la barre des 900 millions de dollars de chiffre d’affaires fin 2015.

Décideurs. Quelles sont vos dernières avancées ?

Jean-Jacques Bienaimé. Nous avons eu les résultats de notre étude sur ce traitement qui pourrait permettre aux enfants atteints d’achondroplasie de retrouver une croissance normale. Nous pouvons potentiellement éradiquer le nanisme, qui touche aujourd’hui 100 000 patients dans le monde.

Avant la fin de l’année, nous devrions avoir la réponse à la première demande d’autorisation de mise sur le marché pour un produit traitant la myopathie de Duchenne. Si c’est positif, nous devrions lancer la commercialisation durant le premier trimestre 2016 aux États-Unis et fin 2016 en Europe.

 

Décideurs. Quel regard portez-vous sur les Faba ?

J. – J. B. J’espère que l’initiative va perdurer : s’entraider et apprendre à se connaître est essentiel. Suite à la cérémonie, je suis allé dîner à l’Atelier Crenn. J’y ai découvert une cuisine originale et audacieuse.


Emilie Vidaud


Lors des FABA, Jean-Jacques Bienaimé a remporté le Trophée d’or – « Sciences de la vie et biotechnologie »


Classements

Trouver les acteurs & informations qui vous aideront

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail

GUIDE ET CLASSEMENTS